Maroc: Publication des indicateurs TIC pour l’année 2010

Actualités informatiques

L’ANRT publie les résultats de l'enquête annuelle de collecte des indicateurs des technologies de l'information et de la communication pour l’année 2010. Ci-dessous un résumé des résultats

L’enquête de collecte des indicateurs TIC est menée annuellement depuis 2005 par l'ANRT en conformité avec les recommandations internationales du Partenariat sur la Mesure des TIC pour le Développement (UIT, CNUCED, BM, OCDE, Eurostat, etc.).

L’enquête auprès des ménages a été réalisée en face à face du 17 Janvier 2011 au 07 Mars 2011 et celle auprès des entreprises a été faite par téléphone du 09 Février 2011 au 14 Mars 2011 et a été réalisée en collaboration avec le HCP.

Le nombre de foyers équipés en téléphonie fixe s’élève à 39%. L'équipement en téléphonie fixe avait connu un très fort accroissement en 2007, en partie en raison de l'arrivée des nouvelles offres de téléphonie fixe à mobilité restreinte.  Après cette hausse importante, la croissance de la pénétration des lignes fixes au niveau des ménages s'est ralentie entre 2007 et 2010, progressant de +2 à +4 points par an.

En 2010, l'équipement des foyers en téléphonie mobile a fortement progressé, à
l'image de celui des individus; • 84% des foyers ont désormais accès au téléphone mobile. L’octroi de la 3ème licence 2G a impacté de manière significative la pénétration de la téléphonie mobile. L'usage principal repose sur la téléphonie et le SMS mais les autres usages (musique, photo,…) connaissent une explosion de leur utilisation, tout comme la navigation sur Internet. L’usage des services 3G sur téléphone mobile commence à se développer au Maroc. Les intentions d'usage manifestées sont élevées (14% des équipés mobiles).

Le taux de pénétration des ordinateurs s'est encore renforcé en 2010. Il atteint désormais 34% des foyers. Le taux d'équipement en ordinateur personnel est en légère augmentation. On peut supposer qu'avec les initiatives gouvernementales, certaines offres des fournisseurs d'accès à Internet, qui proposent des ordinateurs à des prix très attractifs pour accompagner les offres d'accès à Internet, ont joué en faveur de l'augmentation de l'équipement en 2010.  Cette croissance favorise la croissance des accès Internet qui semble être le principal facteur d'équipement. 29% du parc d'ordinateurs a moins d'un an ; la part des PC portables se stabilise à 45% du total du parc. Les ventes d'ordinateurs devraient encore progresser en 2011 avec des
intentions d'équipement élevées des ménages équipés et non-équipés. Le principal facteur de non équipement demeure le prix.

Le taux de pénétration d'Internet dans les foyers a cette année encore fortement augmenté pour atteindre 25% (+5 points par rapport à 2009). 51% des foyers non équipés en accès Internet considèrent le prix comme étant un frein à l’équipement Internet à domicile alors que 49% d’entre eux considèrent qu'ils n'en ont pas l'utilité. Le troisième facteur est le nonéquipement en ordinateur pour 48% qui explique en grande partie le premier frein à l’accès à internet. Les intentions d'équipement restent très fortes (~27% des non équipés) ; le haut débit mobile s'impose comme le mode d'accès privilégié. Au-delà de l'accès Internet du ménage, 38% des individus accèdent à Internet en dehors du domicile, principalement dans des lieux d'accès payant.

13,6 millions d'individus se sont connectés en décembre 2010 ; 14 M au cours de l'année 2010 avec un usage quotidien pour 48% d'entre eux. L’usage d'internet est centré sur le téléchargement, le mail et les réseaux sociaux.

Les principales évolutions d’usages de l’Internet :
- Pour 71% des internautes, Internet sert tout d'abord à télécharger des films, des images, de la musique, à regarder la télévision ou des vidéos, ou à écouter la radio ou de la musique, qui sont des activités grandes consommatrices de débit. Suit la  messagerie électronique qui est utilisée par 69% des internautes. 67% des internautes marocains participent à des sites de réseaux sociaux.
- Internet est donc perçu comme un moyen de loisir, un moyen de communication simple et rapide, une source d'informations. Le commerce en ligne ou la banque en ligne commencent à se développer.
- L’évolution des usages d’Internet de 2009 à 2010 fait ressortir un engouement de plus en plus important pour le téléchargement de films, musique, etc. Ces types d’usages imposent des contraintes et des limites en termes de qualité d’accès d’autant plus que le type d’accès le plus majoritairement utilisé au Maroc est l’accès 3G qui représente plus de 76% des accès Internet. Cette préoccupation est également relevée au niveau international.

Seuls 4% des internautes achètent en ligne ; par rapport à 2009, la fréquence d'achats a augmenté et une plus grande part d'internautes (14%) ont l'intention d'acheter en ligne en 2011.

L’intégralité du rapport est disponible au lien suivant: