Côte d'Ivoire: Vitib - Koné Bruno veut des résultats

Actualités informatiques

Placé sous la tutelle du ministère de la Poste et des technologies de l'information, par décret n°2011-118 du 22 juin 2011, portant attribution des membres du gouvernement, le Village des technologies de l'information et de la biotechnologie (Vitib) a reçu la visite du ministre Koné Nabagné Bruno, le vendredi 1er juillet dernier.

Au cours de la réunion de prise de contact qu'il a eue avec les premiers dirigeants de l'entreprises, le ministre Koné Nabagne Bruno a exprimé son regret de constater que cet important outil de développement n'ait pas pu réaliser de résultats probants après quatre ans d'existence.

Cependant, il a indiqué avoir confiance en l'avenir du Vitib pour jouer pleinement ce rôle de pôle de développement qui lui a été assigné. «Tout est réuni actuellement pour en faire une véritable vitrine des TIC en Côte d'Ivoire (...) Il faut se donner les moyens pour aller de l'avant», a déclaré Koné Bruno.

Zone franche spécialisée dans les technologies de l'information et de la communication et la biotechnologie, Vitib a commencé ses activités en 2008. Il cristallise les ambitions du gouvernement de faire de la Côte d'Ivoire une plaque tournante des technologies de pointe dans la sous-région et en Afrique.

Potentiel bassin d'emplois, Vitib a également pour rôle de promouvoir l'exportation, réduire la fracture numérique, d'attirer les investissements directs, de promouvoir le transfert des technologies et favoriser la création de Pme nationales performantes ainsi que la recherche appliquée.

Depuis le début de ses activités, une cinquantaine d'entreprises ont reçu leur agrément. La dernière en date est France Télécom à travers sa filiale Orange Côte d'Ivoire qui prévoit d'installer à Grand-Bassam un centre de Recherche et développement.