L’Afrique du Sud lance son premier site comparatif des services haut-débit

L'éditorial du mois

Avec le nombre grandissant de fournisseurs d’accès Internet offrant une variété de forfaits data, les Sud-africains ne savent plus que choisir. C’est une bonne chose en soi mais les utilisateurs se retrouvent contraints à rechercher eux-mêmes les offres les mieux adaptées à leurs besoins. Le lancement de www.broadbandcomparison.co.za au début de ce mois propose aux internautes Sud-africains de nouveaux outils leur permettant de faire un choix informé concernant leur connexion haut-débit. Durant un entretien avec Chris Cox, le directeur marketing à Compare Services SA, Isabelle Gross a obtenu plus de détails sur les outils que ce nouveau site comparatif propose.

www.broadbandcomparison.co.za est un projet initié par deux jeunes entrepreneurs Sud-africains: Chris Cox qui dispose d’une solide expérience dans le marketing en ligne et Ian Saunders, un expert informatique qui a été impliqué dans la programmation des interfaces des plus grands sites comparatifs au Royaume Uni.

L’objectif principal du site comparatif est de fournir aux internautes une interface aussi simple que possible pour trouver soit le service haut-débit le moins cher soit le plus rapide disponible dans leur zone. Bien trop souvent les sites comparatifs invitent les utilisateurs à compléter un long formulaire qui peut prendre jusqu’à 15 minutes pour remplir. Avec ce nouveau site comparatif, les utilisateurs ont seulement besoin de saisir leur numéro de téléphone fixe (pour rechercher les services qui sont disponibles dans leur zone) et de sélectionner un critère parmi les quatre suivants: le moins cher, le plus rapide, illimité ou sans fil. Selon Chris Cox,  www.broadbandcomparison.co.za  recherche les services offerts parmi les 12 plus grands fournisseurs d’accès Internet en Afrique du Sud.

Le site qui a seulement été mis en ligne le 1er août n’enrégistre pas encore beaucoup de trafic en termes de visiteurs mais Chris est convaincu que le nombre de visiteurs va aller en augmentant parce l’Internet est de plus en plus important pour un grand nombre de Sud-africains. Selon lui il y a deux types internautes Sud-africains. Un premier groupe est constitué de férus de l’informatique et de l’Internet et se sont certainement eux qui seront dans un premier temps les plus attirés par ce site comparatif. La vaste majorité des internautes Sud-africains sont à l’aise avec Facebook mais n’ont pas l’habitude d’utiliser des sites comparatifs.

Les services offerts par le site comparatif .broadbandcomparison.co.za sont gratuits pour les utilisateurs. Leur chiffre d’affaires est généré par un système de recommandations et de la publicité. Selon Chris, la société a signé des accords avec les principaux fournisseurs d’accès Internet leur permettant de toucher une commission sur chaque forfait Internet vendu à travers le site comparatif. Il n’y a pas de doute que cette affaire est une question de volume et il sera vital pour le site comparatif d’attirer autant de visiteurs que possible pour en assurer sa viabilité financière.

www.broadbandcomparison.co.za permet à présent seulement de faire des comparaisons entre les offres haut-débit fixes et sans fil en Afrique du Sud mais les deux entrepreneurs ont prévu de couvrir les offres haut-débit mobiles très prochainement. C’est certainement dans ce segment qu’il y a le plus grand potentiel parce que du plus en plus de Sud-africains accèdent l’Internet via une connexion mobile. Dans son rapport trimestriel datant de juin 2011,  Pieters Uys, le DG du groupe Vodacom rapporte qu’en Afrique du Sud le nombre de clients data actifs a augmenté de 37.7% pour atteindre le chiffre de 9.6 millions et le nombre de client avec un forfait Internet mobile a augmenté de 86% pour atteindre 3 millions. Durant le dernier trimestre seul l’opérateur mobile a enregistré 425,000 nouveaux clients data.