Ile Maurice: Désaccord entre Mauritius Telecom et le Ministère des TICs

Actualités Télécom

Les tensions entre le ministre des Technologies de l'Information et de Communication (TIC) et le CEO de Mauritius Telecom semblent loin de devoir s'apaiser. Cela alors Tassarajen Chedumbrum Pillay déclare qu'il n'a rien contre France Telecom.

Une rencontre a eu lieu entre Edouard Courtial, secrétaire d'Etat français chargé des Français de l'étranger, et le Premier ministre Navin Ramgoolam. Les deux hommes se sont félicités du partenariat entre France Telecom et Mauritius Telecom. Cette rencontre a permis d'aplanir les problèmes entre le ministère des TIC et France Telecom.

« Le ministre sait très bien que France Telecom n'a pas grand-chose à voir avec le traitement des employés », confie un proche collaborateur du ministre des TIC. « Il sait très bien que si les employés se retrouvent actuellement dans une situation difficile, c'est à cause de Sarat Lallah, et le ministre veut mettre un terme à cette tyrannie », poursuit-il.

Le non-renouvellement de contrats de 17 technical assistants de MT constitue un sujet de mécontentement pour le ministre. Ces derniers sont, en effet, employés sur une base contractuelle depuis 2006. « Une personne ne peut rester contractuelle éternellement, et du coup subir les caprices de la direction », avait fulminé le ministre.

Ainsi, en ce qui concerne ses relations avec la direction de France Telecom, le ministre a apparemment décidé de changer de ton et a même multiplié des rencontres avec certains cadres de la compagnie.

Même le Premier ministre, Navin Ramgoolam, aurait décidé de faire l'impasse sur les sorties successives de son ministre à l'égard de France Telecom. En effet lors de sa rencontre avec Edouard Courtial, la semaine dernière, Navin Ramgoolam n'a pas manqué de mettre en avant le partenariat qu'il a jugé fructueux avec France Telecom.