Angola: Exécution du projet de migration analogique pour le digital

Actualités de la convergence

Le programme de migration analogique pour le digital des services de transmission de données, de voix et d'images dans le pays sera exécuté à partir du premier trimestre 2012 par la commission multisectorielle créée par l'Exécutif angolais à cet effet, a révelé le vice-ministre des Télécommunications et Technologies, Aristides Safeca.

Dans une déclaration à l'Angop sur le projet de l'Angola visant à accomplir les règles internationales de migration digitale jusque 2015, le gouvernant a éclairci que le processus pourrait débuter à cette année au cas où la proposition d'investiments présentée par la commission à l'Exécutif soient approuvés.

"Nous croyons que l'objectif de 2015, de iveau international, nous allons l'accomplir, mais l'objectif de 2013 de la SADC ne sera pas réalisé dans tout le pays à peine dans les chefs-lieux", a-t-il souligné.

Parlant des investissements, le dirigeant a expliqué que la valeur à appliquer au projet depend de l'approbation par l'Exécutif du scénario alors le budget général de l'Etat a plusieurs priorités et il revient à l'Exécutif de déterminer l'argent pour le programme.

Concernant la participation du secteur privé, Aristides Safeca a indiqué qu'avec le début les hommes d'affaires participeraient avec la multiplicité d'offres de service.

La migration digitale permettra également la convergence entre les services de communications électroniques et de diffusion. Elle facilitera surgissement des producteurs de contenus scientifiques, culturels, technologiques et poitiques.