Cameroun: Camtel - 9 employés licenciés pour détournement de fonds

Actualités Télécom

Le communiqué signé par le Dg le 15 novembre à cet effet, a été précédé d'une lettre dénonçant des sanctions discriminatoires.

Le communiqué annonçant le licenciement de 9 employés (voir liste sur le document ci-contre) de la Cameroon Telecommunications (Camtel) a été affiché au babillard de l'entreprise le 16 novembre dernier, alors qu'il a été signé la veille, le 15 novembre 2011, par le directeur général de l'entreprise publique de téléphonie, David Nkotto Emane. «Le directeur général de la Cameroon Telecommunications informe le public que les personnes ci-après ne font plus partie des effectifs de la société». Après avoir listé les intéressés au rang desquels on dénombre 8 hommes et une femme, le Dg prévient que «il décline la responsabilité de Camtel pour tout acte ou toute transaction que les sus-cités pourraient poser, et en appelle à la vigilance de la clientèle». Rien donc sur les motifs de ces licenciements.

Mais à en croire des sources concordantes à l'intérieure de l'entreprise, ces sanctions suprêmes qui sont les premières retombées du dernier conseil de discipline de l'entreprise qui s'est tenu au début de ce mois de novembre, sont la conséquence de malversations financières dont se seraient rendus coupables les concernés.

Au regard du volume des montants mis en cause, lesquels sont estimés par certaines sources à au moins 100 millions de Fcfa, un employé de l'entreprise commente: «Si ces gens ne sont pas emprisonnés, ça ne sert à rien. Avec ce qu'ils ont pris, il y en a qui peuvent monter une entreprise dès le lendemain de leur licenciement et vivre sereinement ensuite».