Côte d'Ivoire: Secteur de la téléphonie mobile - Une nouvelle taxe sur les chiffres d'affaires

Actualités économiques

Les opérateurs du secteur de la téléphonie mobile vont payer des taxes supplémentaires sur leurs chiffres d'affaires à compter de cette année 2012.

Au cours de la cérémonie de présentation de voeux des structures et services sous sa tutelle, le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Bruno Koné, leur a fait savoir que cette nouvelle taxe a été préférée à celle sur les appels entrants. «Votre plaidoyer contre la taxation des appels entrants a été entendu. En lieu et place, le gouvernement a retenu la solution d'une taxe supplémentaire sur le chiffre d'affaires. Le taux retenu mettra notre pays au niveau de la moyenne sous-régionale pour ce qui est de la parafiscalité du secteur, bien en dessous des pays ayant les plus forts taux», a-t-il dit. Il les a par ailleurs invités à améliorer la qualité de leurs services, les plaintes des consommateurs s'étant multipliées ces derniers mois. Sur ce chapitre, il a invité le Régulateur à jouer son rôle, et au besoin, à sanctionner.

Pour le reste, Bruno Koné a promis que 2012 sera l'année de la délivrance des autorisations et de l'implémentation des réseaux et services dits de 3ème génération pour l'accès au service d'internet, la relance effective des activités du VITIB, la naissance d'un nouvel environnement pour l'ensemble des services postaux, et la relance des activités de La Poste de Côte d'Ivoire.