Madagascar: Table-ronde - La documentation numérique révélée

Actualités informatiques

Sitothèques, bibliothèques numériques, livres en ligne regorgent de documents. La documentation numérique a été révélée au grand public.

L'ambiance est plutôt studieuse à l'IFM Analakely où s'est tenue une table-ronde sur le thème « Madagascar et les bibliothèques numériques ». Le cours est passionnant. Sur la scène de la salle de spectacle, des professionnels de la documentation assurent la présentation des sites de documentation sur Madagascar. En face, une assistance attentive composée majoritairement d'étudiants. Sur un écran géant s'affiche une photographie ancienne du marché d'Analakely.

« Il n'y a pas que des photos. Le site des fonds patrimoniaux dispose aujourd'hui de 15103 documents téléchargeables gratuitement. Sur le site Madarevues, on peut trouver 11 revues archivées et 1856 articles multidisciplinaires », remarque Jean-Marie Andrianiaina, directeur de la bibliothèque Universitaire d'Antananarivo.

Ces deux sites illustrent bien l'existence et la disponibilité des documents électroniques dans la littérature grise. Depuis mai 2002, Cyberthèses recense les thèses soutenues dans les six universités publiques de la Grande Ile. Selon toujours le responsable de la bibliothèque Universitaire, 9011 thèses et mémoires sont consultables et téléchargeables gratuitement.

Le moissonneur Savoirs en partage de l'Agence Universitaire de la Francophonie permet de consulter tous les ouvrages édités ou co-édités par l'AUF. Près de 200 ouvrages sont disponibles sur le site, mais il permet aussi d'accéder aux autres sites comme les fonds patrimoniaux ou encore le fonds Grandidier.

Pierre Maury, de la Bibliothèque numérique malgache, a partagé avec le public ses trouvailles dont The Internet archive  ou en plus de Gallica, la bibliothèque numérique de la bibliothèque nationale de France (BNF). Ce site s'avère « un gros agglomérat de documents », dont les ressources viennent essentiellement des États-Unis et du Canada.

Tandis que Marcelline Rahaingo-Razafimbelo, chef de département au CIDST (Centre d'Information et de Documentation Scientifique et Technique) a rappelé les enjeux de la numérisation des documents, Marie-Michèle Razafintsalama des Editions Jeunes Malgaches a retracé la genèse de Maria vakansy any Alaotra, le premier livre numérique pour enfants. Avec le problème de diffusion du livre à Madagascar, cette alternative n'est pas à exclure, étant une forme de diffusion possible.