La cour suprême de la Zambie a rejeté l'appel du fond d'investissement libyen Lap Green Networks

Actualités économiques

La cour suprême de la Zambie a rejeté l'appel du fond d'investissement libyen Lap Green Networks suite à la décision de nationalisation de l'opérateur historique Zamtel. En 2010, le gouvernement Zambien avait cédé plus de la majorité des parts de Zamtel au groupe Libyen pour un montant de 257 millions de dollars US du temps du règne de Kadhafi. Les autorités nouvellement élues ont estimé que cette transaction ne s'est pas faite dans les normes et ont déclaré qu'elle était alors nulle et non avenue. C'est ainsi que les parts de Lap Green Networks qui représente 75% desont été saisi en janvier 2012. A la suite de cette décision de l'Etat Zambien, Le groupe libyen a décidé de saisir la justice en réclamant des dommages et intérêts qui s'élèvent à 480 millions de dollars. Ce fond d'investissement Libyen s'est vu retiré la plus part de ces actifs télécoms en Afrique à la faveur de la chute du régime de Mouammar Kadhafi, parmi ces pays nous pouvons citer le Rwanda qui est entrain de liquider Rwandatel qui était détenu à 80% par Lap Green Networks.