Côte d'Ivoire: Téléphonie mobile - Déjà 43% d'abonnés identifiés

Actualités Télécom

Le ministère de la Poste et des technologies de l'information et de la communication (Ptic), dans le cadre de l'opération d'identification des abonnés aux services de télécommunication, a invité les opérateurs de ce secteur à ouvrir des stands dans le hall de l'immeuble Postel 2001, au plateau.

Au cours de la visite qu'il y a effectué, Guibessongui N'Datien Sévérin, président du comité de suivi de cette opération, a révélé que la Côte d'Ivoire compte aujourd'hui 17.842.000 abonnés de téléphonie mobile. « Au 31 mai 2012, 43% des abonnés mobiles étaient déjà identifiés », a-t-il fait savoir.

« A ce jour, il importe pour nous d'informer et sensibiliser suffisamment les utilisateurs de leurs opérateurs, de les rapprocher d'eux. C'est le sens de cette opération », a-t-il indiqué pour expliquer les objectifs de cette opération d'identification. Il pense qu'elle s'imposait avant que n'arrive la phase de sanction. Car, soutient-il, dès le 31 octobre 2012, les abonnés qui ne se seraient pas faits recensés seraient mis au restreint, c'est-à-dire en réception simple. Avant que la ligne ne soit définitivement interrompue en décembre 2012.

Par décret 2011-476 du 21 décembre 2011 portant identification des abonnés aux services de télécommunications ouverts au public, l'identification des abonnés aux services de téléphonie et d'Internet est désormais obligatoire. L'Objectif, selon les autorités Ivoiriennes, est d'assurer la protection des utilisateurs des services de télécommunications contre les actes malveillants et délictueux et d'assurer la sécurité des services de communications électroniques, voix et données.