Le groupe MTN et le Cameroun s’engagent pour le câble à fibre optique WACS

Actualités Internet

Un mémorandum d’entente a été signé vendredi dernier, 29 juin 2012, entre l’Etat camerounais et le groupe MTN International pour l’utilisation du câble sous-marin à fibre optique WACS, qui a désormais un point d’atterrissement à Limbé. Après ce mémorandum d’entente, une entité juridique de droit camerounais, devant gérer la branche camerounaise du câble sous-marin à fibre optique WACS, sera mise sur pied de commun accord avec le groupe MTN pour l’exploitation de ce câble.

Pour Jean-Pierre Biyiti bi Essam, le ministre des Postes et des Télécommunications du Cameroun, ce mémorandum d’entente «définit le cadre de collaboration entre l’Etat du Cameroun et la société MTN Dubaï Limited». « Il va être constitué dès ce jour, une équipe qui s’associera à la vôtre, pour travailler à la mise en place urgente de cette entité juridique. En signant le MoU objet de la présente cérémonie, nous reconnaissons que l'adoption d'une approche privilégiant l'accès ouvert aux câbles internationaux à fibre optique est la meilleure façon d'obtenir la largeur de bande internationale abordable qui contribuera à stimuler la croissance des marchés au niveau national», a déclaré le ministre camerounais.

John Unterhost, le représentant du groupe MTN, a pour sa part indiqué que le groupe a choisi le Cameroun pour son potentiel. «Nous avions la lourde charge de choisir parmi les 10 pays dans lesquels nous opérons le long de l’Océan Atlantique où le WACS est déployé et nous avons choisi le Cameroun. Le Cameroun est un marché important pour le groupe MTN ; il s’impose de plus en plus comme un hub pour les infrastructures de télécommunications en Afrique Centrale. C’est l’un des 5 premiers pays dans lesquels MTN s’est installée et nous avons toujours eu des relations fructueuses avec le gouvernement et le peuple du Cameroun. Le groupe MTN est par conséquent fier d’être un partenaire de la vision du gouvernement camerounais pour le développement technologique», explique-t-il.

D’après un communiqué de MTN Cameroun, le câble sous-marin WACS, long de près de 14500 km, relie l’Europe et l’Afrique à travers l’Océan Atlantique. «Il représente un investissement de près de 400 milliards de francs CFA supporté en grande partie par l’Etat sud-africain et de grandes entreprises sud-africaines telles que le Groupe MTN, Vodacom, Telkom SA, Broadband Infraco et Neotel. Il a été construit pour fournir l’accès large bande aux universités sud-africaines et rendre la fibre optique accessible à d’autres pays africains. 15 pays de la côte ouest africaine sont ainsi connectés au Wacs. Le Cameroun en fait partie sur proposition du Groupe MTN», indique le communiqué qui précise que WACS offrira au Cameroun une capacité de transmission énorme de 5,12 Térabytes.

Le câble sous-marin WACS est le second câble à fibre optique qui dessert le Cameroun. Le premier, mis en service en 2002, est déjà arrivé à saturation d’après de nombreux experts. C’est le câble sous marin SAT-3, dont le point d’atterrissement est à Douala.