Vers l'accélération du passage au numérique pour les radios et les télévisions

Actualités de la convergence

Les ministres chargés de l'Audiovisuel se réuniront d'ici à fin décembre, pour approuver une proposition visant à faciliter aux télévisions des huit pays membres de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) leur passage du système analogique au numérique.

"Une réunion des ministres sectoriels est prévue avant la fin de l'année 2012, pour entériner la proposition des experts, en vue de la soumettre à l'adoption du Conseil des ministres statutaire de l'UEMOA", rapporte un communiqué parvenu à l'APS.

Réunis début juillet, à Cotonou (Bénin), à l'initiative de la Commission de l'UEMOA, "ces experts ont, à l'unanimité, proposé que les Etats de l'Union adoptent la norme DVB-T2 pour la diffusion et MPEG-4 AVC pour la compression".

Les experts du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo ont également élaboré "une feuille de route régionale (...) pour la conduite de la transition numérique".

Ce plan d'action "marque les grandes étapes des activités (juridique, économique, technique et communicationnelle) à mener pour achever le processus de transition numérique au plus tard en juin 2015", relève le communiqué.

Selon la même source, "des recommandations importantes ont été faites à l'attention des Etats membres et à l'endroit de la Commission de l'UEMOA, pour la réussite du processus de transition numérique".

"Les conclusions de l'atelier de Cotonou, poursuit la même source, vont donner un coup d'accélérateur au processus de transition numérique dans les Etats membres de l'UEMOA.