UEMOA: pour des tarifs d'interconnexion harmonisés

Actualités Télécom

Des experts en télécommunications de l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) se sont réunis la semaine dernière à Niamey, au Niger. L'objectif était de valider une étude sur le modèle harmonisé de calcul des tarifs d'interconnexion des réseaux de télécommunications dans l'espace de l'UEMOA.

Commanditée par l'Union, cette étude a fait ressortir l'existence de forts écarts (variant de 1 à 4) entre les différents tarifs d'interconnexion des pays membres. Il s'agit à présent de mieux harmoniser ces tarifs afin de rendre l'ensemble des réseaux plus accessibles à tous les utilisateurs grâce à une baisse des communications dans la zone.

S'exprimant à l'ouverture de l'atelier, le ministre nigérien de la Communication et des Nouvelles technologies de l'information, Salifou Labo Bouché (photo), a indiqué que les autorités en charge de la régulation étaient «interpellées chaque jour par le consommateur sur la cherté de la minute de communication et la non transparence des opérateurs dans la tarification des services de télécommunications».

L'atelier de Niamey devrait permettre, selon Salifou Labo Bouché, de parvenir à des «tarifs de communications orientés vers les coûts réels».