Congo-Kinshasa: Vodacom lance la 3G

Actualités Télécom

Après avoir obtenu la licence 3G auprès de services du Ministère des Postes, télécommunications et Nouvelles technologies de l'information et de la communication, l'opérateur téléphonique Vodacom Congo a procédé au lancement de son service Internet 3G, le vendredi 24 août dernier.

C'est le Ministre de tutelle, Kin-Kiey Mulumba qui a lancé ce service au Restaurent Sir Harris, dans la commune de Barumbu. Cette cérémonie succincte mais pleine de sens a été précédée d'une conférence de presse au cours de laquelle le Directeur Général de Vodacom Congo, Godfrey Motsa a invité les abonnés de ce réseau téléphonique à goûter à la puissance de l'internet à partir de leur portable qui, désormais, devient un outil de développement.

Vue des participants au lancement du service Internet 3G de Vodacom Congo dont le Ministre Kin-Kiey Mulumba

Plusieurs personnalités ont fait le déplacement de ce restaurant, pour sabler du champagne à l'occasion de cet événement. L'on a noté la présence remarquable du Vice-président du Collège des conseillers de l'Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications au Congo (ARPTC). Au cours de cette conférence de presse, le N°1 de Vodacom Congo a, d'entrée de jeu, expliqué les avantages qu'offre ce service internet, avant de donner un bref aperçu sur les actions menées par cet opérateur téléphonique en RDC.

Ces actions, a-t-il avancé, sont réalisées en faveur des populations congolaises aussi bien dans le social que dans la maîtrise des nouvelles technologies de l'information et de la communication. S'agissant du service Internet 3G, Godfrey Motsa a indiqué que ce service permettra à plus de 7 millions d'abonnés de ce réseau d'accéder à l'Internet à haut débit. Grâce à la grande vitesse de téléchargement des données en temps réel et une multitude d'applications additionnelles, les utilisateurs de ce service pourront ainsi assouvir rapidement leur besoin.

Concrètement, on peut effectuer des appels vidéo, jouer aux jeux à hautes définitions et, télécharger des films et des musiques. Aussi, le patron de Vodacom Congo est-il revenu sur son engagement et celui de son équipe de protéger ses abonnés contre la cybercriminalité et les pirates et, de se conformer à la législation congolaise en cette matière. Pour une utilisation optimale de ce service, Vodacom Congo a déployé ses experts dans tous les Vodashops, pour une assistance directe. Déjà, 50 sites 3G dont 30 à Kinshasa et 20 Lubumbashi sont installés.

Chaque site couvre jusqu'à 20 Km. Vodacom procédera à l'installation de 350 nouveaux sites 3G d'ici décembre de l'année en cours. Procédant au lancement du service Internet 3G de Vodacom, le Ministre des Postes, télécommunications et Nouvelles technologies de l'information et de la communication, Tryphon Kin-Kiey Mulumba, a, au nom du Gouvernement de la République, exprimé sa fierté de présider à la destinée du secteur de PTNITC à l'heure où la téléphonie cellulaire en RDC bascule dans la société mondiale de l'information.

La migration du 2G à 3G, a-t-il soutenu, est l'une des voies indiquée pour révolutionner ce secteur vecteur de développement. « L'internet nous ouvre à la société mondiale de l'information. Aujourd'hui, nous basculons à cette société grâce à la 3G », a-t-il indiqué. L'occasion faisant le larron, le Ministre des PT & NTIC a réaffirmé la détermination du Gouvernement Matata à connecter la RDC à la fibre optique internationale. D'ici une trentaine de jours, la RDC pourra être connectée au câble Wacs. Ce qui facilitera l'utilisation du 3G.