En Bref – Actualités Internet

Actualités Internet

-  La Tunisie occupe la tête du peloton de l'indice de fonctionnement du Web en Afrique, devant l'Afrique du Sud et l'Egypte, selon le classement mondial publié mercredi par la World Wide Web Foundation. Le Kenya "fait preuve du plus grand dynamisme en Afrique", selon l'étude qui souligne que "la nation d'Afrique de l'Est occupe 11 places au-dessus de sa capacité mesurée par le PIB par habitant, et le pourcentage des Kenyans en ligne a doublé entre 2010 et 2011". A l'opposé, "la riche Afrique du Sud réalise un score en fort décalage par rapport à son PIB par habitant", relève la même source.

- Lancée en juillet 2012 par deux étudiants nouvellement diplômés de l'Université Hassan II de Casablanca, Okeydeal est la première plateforme web marocaine qui regroupe toutes les offres de deals et bons plans du Maroc. Les offres sont classées par ville et par catégorie (beauté et bien-être, voyages, restauration, etc.) en vue de faciliter la recherche à l'utilisateur du site. Des services (newsletter, aide,...) accompagnent le site afin de garantir la meilleure qualité d'offres de deals au Royaume. Okeydeal est aussi spécialiste des ventes flashs, des offres d'achats groupés et des ventes privées.

- Une première version d'un site web interactif tunisien, devant abriter les différentes propositions relatives à l'évaluation du système fiscal en vigueur, a été présentée, lors de la réunion du conseil national de la fiscalité. Initié par le ministère des Finances, ce site web comporte trois rubriques. La première concerne les propositions ayant trait à la réforme du système fiscal, la deuxième concerne la loi des finances pour 2013, tandis que la troisième abrite des recommandations fiscales d'ordre général.

- L'Information and Communication Technologies Authority (ICTA) a initié une enquête dans l'affaire des photos indécentes de jeunes Mauriciennes sur Facebook. L'ICTA a pris cette initiative suite à une plainte officielle logée auprès d'elle. L'Autorité a, en conséquence, contacté la Cybercrime Unit de la police et Facebook pour éventuellement obtenir l'Internet Protocol Address de ceux qui ont posté ces photos sur Internet.