En Bref – Actualités Télécom

Actualités Télécom

- En Angola, l'opérateur de téléphonie mobile Unitel a annoncé deux nouveaux plans de service BlackBerry pour les consommateurs du marché angolais. Il s'agit des services BlackBerry social et BlackBerry complet, conçus pour répondre aux différents besoins des clients individuels de l'Unitel. 

- Le ministre des Communications et de la Technologie des informations, Hani Mahmoud, s'est entretenu avec le ministre soudanais des Sciences et des communications, Issa Bouchra Mohamed Hamed, en visite actuelle en Egypte. L'entretien a porté sur la coopération entre l'Egypte et le Soudan en matière de câbles de communication et de gestion des zones technologiques.

- Vingt pour cent soit, 1.6 milions de dollars américains, la dette accumulée en cinq ans, de la société nationale des télécommunications (Angola Teleciom), a été récupérée, à partir de janvier à août dernier, a informé Adriano Muteka Muholo, responsable de la société à Huambo. Se confiant à l'Angop, le responsable provincial d'Angola Telecom a indiqué que, les redevables sont des clients particuliers et sociétés publiques, avec lesquelles "!Angola Telecom" à Huambo, négocient peu à peu, pour les sensibiliser à liquider leurs dettes accumulées.

- Le point de presse qu’a donné Soumahoro Ben N`Faly, le président de l'Association pour la protection des consommateurs actifs de Côte d'Ivoire (Aproca-Ci), le 25 septembre 2012, s’est voulu « un acte d’indignation ». L’Aproca-Ci proteste contre les interruptions intempestives de la connexion Internet que connaissent les clients d’Orange Côte d`Ivoire depuis deux mois. Depuis, les choses ne se sont pas améliorées. L`Aproca-Ci a décidé de porter plainte contre Orange Côte d’Ivoire qui, selon elle, « viole le cahier de charge passé entre l’Etat et la société ».

- L’amende quotidienne de 5000 dollars infligée le 18 septembre dernier à MTN pour «  mauvaise qualité réseau » ne semble pas décider l’entreprise à accélérer l’amélioration de son service. Chez Tigo, son concurrent direct, le service est également décrié. Face à cette situation, l’Agence de régulation des services du Rwanda (RURA) envisage des amendes plus sévères contre les deux opérateurs si les problèmes ne sont pas rapidement résolus. La décision de RURA serait justifiée par l’inaction des deux opérateurs de téléphonies mobile malgré les nombreuses mises en garde qui leur ont déjà été adressées.