« e-Ghana » va étendre les services de e-gouvernement aux régions rurales

Actualités informatiques

NITA, l’agence chargée des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au sein du ministère ghanéen des Communications, a lancé une initiative à l’échelle nationale visant à développer les services informatiques en régions et à renforcer la transparence et l’efficacité des fonctions gouvernementales.

Le nouveau réseau fibre optique permettra aux antennes de l’Etat, dans les régions reculées, d’avoir accès à des services en ligne.

Dans cette perspective, Alcatel-Lucent assurera la conception et la mise en place d’une « dorsale » fibre optique de 600 kilomètres de long pour établir des liaisons à haute vitesse entre l’administration centrale et les sites ruraux éloignés. L’équipementier livrera également un centre de traitement des données en étroite collaboration avec HP, son partenaire dans le cadre d’une alliance mondiale destinée à fournir des solutions TIC convergées.

Le programme est financé avec le soutien de l’Agence danoise pour le développement international (DANIDA).

Au cours des prochaines années, le gouvernement ghanéen a l’intention d’étendre ses e-services aux domaines de la santé, de l’éducation, de la justice, de l’immigration et du parlement, notamment.