Ile Maurice: Wi-Fi gratuit - L'autorité régulatrice se propose de couvrir vingt nouvelles régions

Actualités Internet

L'Information and Communication Technologies Authority (ICTA) étendra la couverture Wi-Fi à vingt nouvelles régions. Après le succès de la première phase avec la couverture de onze régions, l'autorité régulatrice lancera une deuxième phase plus ambitieuse.
 
«L'ICTA vient de l"avant avec un projet qui couvrira environ 20 régions de Maurice avec un accès Wi-Fi gratuit», annonce l'Information and Communication Technologies Authority (ICTA), dans la première édition de sa newsletter officielle, The ICT Regulator. Celle-ci a été mise en ligne sur le site de l'ICTA, hier, et fait état des projets entrepris et à venir de cet organisme.
 
Ces 20 régions s'ajouteront aux 11 sites choisis pour la première phase du Wi-Fi Project Mauritius. Ceux-ci, les cinq mairies, quatre conseils de districts de l'île et deux bâtiments administratifs à Rodrigues, sont tous déjà opérationnels, indique The ICT Regulator. La première phase est donc complétée, ajoute la lettre d'information.
 
Selon l'ICTA, la réaction à ce projet de connexion gratuite à Internet via la technologie sans fil, Wi-Fi, «a été au-dessus des attentes». Et, «les citoyens effectuent une utilisation maximale du service».
 
Ce projet de Wi-Fi Mauritus est subventionné par l'Etat, via l'Universal Service Fund. Il a financé les installations initiales, s'élevant à Rs 4 398 355,40. Ce fonds, mis en place en 2008, est alimenté par les différents opérateurs de télécommunications du pays qui y versent une partie de leurs recettes mensuelles.