Burkina Faso: E-administration - Les DCPM ont des sites web relookés

Actualités Internet

Le ministre des Transports, des postes et de l'économie numérique, Gilbert Noël Ouédraogo, a procédé, le 26 octobre 2012, au clic de lancement officiel des sites web des ministères et institutions. Pour le ministre en charge des TIC, il est important que le Burkina Faso pense à doter ses ministères de moyens pour non seulement mieux vendre l'image du pays, mais aussi faciliter et améliorer le travail des Directeurs de communication et de presse ministérielle (DCPM).
 
Les fonctions assignées dorénavant aux sites web des ministères et institutions de l'administration publique sont : « La communication institutionnelle, la présentation des services, l'interaction avec les citoyens, la création de valeur additionnelle, la réduction des coûts de fonctionnement (papiers, téléphone, etc.), l'ouverture à l'international et la collecte d'informations. » Avec de telles missions, c'est l'ensemble de la gouvernance qui s'en portera mieux, a fait comprendre le ministre des Transports, des postes et de l'économie numérique, Gilbert Noël Ouédraogo, au cours de la cérémonie de lancement officiel des nouveaux sites des ministères et institutions de l'administration publique du Burkina Faso. Toujours selon le ministre Gilbert Noël Ouédraogo, notre pays ne doit pas être en reste dans la marche mondiale du développement des TIC.
 
Le projet de mise en ligne de l'administration du Burkina Faso vise donc à améliorer la visibilité nationale et internationale des ministères et institutions afin de contribuer au rayonnement et au développement du pays. Le ministre, au cours de son allocution de lancement, est revenu sur le processus et la méthodologie de succès de l'opération. Ainsi, certaines activités ont été confiées à des prestataires suivant des procédures d'appels à la concurrence et d'autres par des équipes internes. Ces activités sont, entre autres, l'élaboration des termes de références, l'élaboration et la validation des cahiers des charges, la réalisation des maquettes des sites web, leur hébergement et mise en ligne, la formation des webmasters pour les mises à jour, l'assurance de la vie des sites et le développement des modules spécifiques complémentaires. A l'occasion de cette cérémonie, le ministère des Transports, des postes et de l'économie numérique, a profité remettre du matériel informatique récolté à l'occasion de la Semaine nationale de l'internet (SNI) et de la Journée de la solidarité numérique.
 
Ainsi, le secrétaire général du ministère de la Communication, Adama Baro, a reçu du matériel informatique pour les Services information du gouvernement (SIG). Des donateurs comme, l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), la République de Chine Taïwan, Sofnet ont accompagné le ministère des Transports, des postes et de l'économie numérique dans la dotation des bénéficiaires en matériels informatiques lors de la SNI 2012 et 2011.