Ile Maurice: L'IFM à l'heure du livre numérique

Actualités informatiques

Le livre numérique fait son entrée à la médiathèque de l'IFM. Entre plate-forme en ligne et liseuse, le choix est désormais vôtre.
 
Depuis cette semaine, les livres électroniques ont trouvé leur place sur les rayons de la médiathèque de l'Institut Français de Maurice (IFM), à Rose-Hill. Mais comme l'a souligné le responsable des lieux, Jean-Louis Boully, avec l'avancée de la technologie, il était devenu indispensable d'introduire cette facilité au sein de la médiathèque. «Après l'introduction des livres audio, nous venons avec de nouveaux services. Les livres électroniques ne sont pas nouveaux, ils sont disponibles depuis pas mal de temps déjà sur l'internet. Nous ne pouvions pas rater ce train. Le public aura de plus en plus l'habitude de lire sur l'écran. Les livres papiers et électroniques sont appelés à cohabiter sans s'exclure. Toutefois, le livre papier cédera peu à peu du terrain au profit du livre électronique», explique-t-il.
 
Les livres électroniques de la médiathèque sont disponibles sur deux supports soit via la plate-forme BiblioVox, une bibliothèque virtuelle et au travers de liseuses. Une première dans l'univers bibliothécaire de l'île. La plate-forme BiblioVox vous permet d'accéder à pas moins de 11 000 titres de livres numériques présentés en mode streaming. La consultation se fait en ligne, sans téléchargement. Pour se faire, il vous suffit de choisir votre livre en tapant un mot clé dans la barre recherche. A savoir que les livres disponibles via BiblioVox ont surtout à trait à la documentation, «aux dossiers du savoir», soit à des sujets principaux comme la santé, les loisirs, la cuisine ou encore le management entre autres. Pour trouver un titre particulier, procédez au filtrage. Vous pouvez le faire par titre, .auteur, texte intégral ou encore par thème.
 
Une fois ouverte vous pouvez feuilletez, surlignez et annotez les livres. Vous avez également la possibilité de regrouper vos livres préférés sur «votre étagère» et de créer ainsi votre propre bibliothèque virtuelle. La médiathèque a pensé à tout car vous pouvez également imprimer une vingtaine de pages d'un livre. Option idéale si vous désirez avoir la recette d'un plat particulier. A savoir que vous retrouverez également certains titres en anglais sur ce site. Le seul inconvénient qui résulte de ce service c'est qu'il faut absolument rester en ligne pour faire sa lecture. Ce qui non seulement entraîne une dépense d'énergie, mais fatigue également les yeux après un certain nombre d'heures de lecture.
 
Dans un autre temps, les livres électroniques sont également disponibles via des liseuses. Si certes ces dernières ne peuvent remplacer le livre papier, elles offrent l'avantage d'être peu encombrante. Contenant une cinquantaine de titres traitant de thèmes particuliers tel l'art, les bandes dessinées, la fiction, la littérature ou encore l'histoire, la liseuse permet d'avoir toute une bibliothèque dans sa poche. Il vous sera ainsi plus aisé de retrouver vos auteurs préférés tels Amélie Nothomb,Franck Thilliez, Mary Higgins Clark et bien d'autres. Dans un premier temps, la médiathèque propose à ses lecteurs dix liseuses électroniques en prêt. «L'année prochaine nous comptons en acquérir d'autres et également ajouter des livres à la liste existante», avance Jean Louis Boully. Deux types de liseuses sont à la disposition des lecteurs, soit le Cybook Opus ou le Cybook Orizon qui propose un écran tactile. Dans les deux cas l'utilisation s'avère aisé. Choisir l'un ou l'autre dépendra du lecteur. Contrairement à l'écran d'un ordinateur, celui des liseuses n'est pas éclairé ce qui permet une lecture moins contraignante pour les yeux. Vous pouvez également choisir la police et la vitesse du débit des pages. Toutefois, vous ne pouvez pas faire votre lecture dans l'obscurité et comme tous les outils technologiques, son maniement requière une attention particulière.
 
La plate-forme BiblioVox ainsi que les liseuses ne sont accessibles qu'aux lecteurs adultes déjà inscrits à la médiathèque. Les deux services sont, pour l'heure, gratuites. Afin de s'inscrire à BiblioVox il suffit de s'adresser à la médiathèque ou vous devrez remplir un formulaire avec votre identifiant et un mot de passe. Vous pourrez ensuite vous connecter sur www.bibliovox.com. En ce qu'il s'agit du prêt des liseuses, vous devrez fournir des pièces justificatives pour vérification lors de votre inscription et remplir une charte de prêt. La durée du prêt d'une liseuse est de 21 jours. En cas de perte ou de bris vous serez appelé à rembourser le montant total de la liseuse.