Cameroon: Viettel remporte la 3è licence mobile

Actualités Télécom

Selon un communiqué du ministre des Postes et télécommunications, l'opérateur vietnamien a remporté l'appel d'offres sur le 3è opérateur mobile au Cameroun.

 Ainsi que votre journal l'annonçait dans son édition de lundi dernier, l'octroi de la 3è licence de téléphonie mobile est effectif depuis hier soir. L'annonce a été faite par le ministre des Postes et des télécommunications Jean-Pierre Biyiti bi Essam par voie de communiqué à la tombée de la nuit.

 «Le soumissionnaire Viettel Cameroun (...) est déclaré adjudicataire de la concession pour l'établissement et l'exploitation d'un réseau de communications électroniques ouvert au public au Cameroun pour fournir des services de communications électroniques mobiles», renseigne le communiqué du ministre. Par cette décision, l'opérateur de téléphonie mobile vietnamien qui était en compétition avec des concurrents marocain Maroc Telecom et indien Bharti Airtel, devient le troisième opérateur mobile sur le marché camerounais après la multinationale Sud-africaine Mobile telephone network (Mtn) et la française Orange.

Selon les termes de l'appel d'offres lancé à cet effet par le ministre, les postulants devaient être des opérateurs de renommée internationale dans le domaine des communications électroniques mobiles n'opérant pas au Cameroun, justifiant des fonds propres d'un montant de 200 millions de dollars américains, un peu plus de 100 milliards Fcfa au 31 décembre 2011.

Le groupe Viettel, premier groupe vietnamien des télécommunications avec près de 60 millions d'abonnés, dispose d'un portefeuille d'activités qui couvre actuellement six marchés d'Asie, d'Amérique Latine et d'Afrique. Selon le communiqué du ministre des Postes et télécommunications, l'opérateur «s'engage à investir près de 200 milliards de Fcfa, pour couvrir dès le lancement de ses activités, 81% de tout le territoire camerounais avec les technologies mobiles de deuxième et troisième générations».

Présente au Vietnam, au Laos, au Cambodge, en Haiti et au Pérou, la compagnie publique vietnamienne de téléphonie mobile a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 6 milliards de dollars en 2011 soit plus de 3000 milliards de Fcfa. Au Mozambique où l'opérateur est présent avec la filiale Movitel, il a construit en un peu plus d'un an, 12 600 kilomètres de fibre optique et 1800 stations dans ce pays d'Afrique australe. Aussi l'opérateur estime-t-il que ses efforts ont permis de «placer le Mozambique parmi les trois premières nations en Afrique subsaharienne en matière de fibre optique».

Pour son directeur général, Nguyen Duy Tho l'Afrique est sa nouvelle terre de conquêtes, en ce sens que le marché africain a encore un grand potentiel de développement. Le Dg constate un très faible taux de pénétration du haut débit en Afrique subsaharienne, soit environ 2% dans les zones urbaines, et 1% dans les régions rurales. Comme «la couverture mobile n'atteint que 60% de la population africaine en moyenne et principalement dans les zones urbaines» et comme «seulement 20% des Africains vivant en zone rurale ont accès au signal mobile», Nguyen Duy Tho conclut que «l'Afrique est un marché au potentiel immense».

Viettel, qui a remporté deux prix internationaux dans le domaine des télécommunications le 20 novembre 2012, dont l'un avec sa filiale laotienne Unitel (15000 agents et points de vente et 20 000 emplois locaux), et l'autre avec Movitel sa filiale mozambicaine, respectivement le prix du meilleur opérateur sur un marché en développement, dans le cadre du prix mondial des communications, et le prix «Rural Telecoms Award» dans le cadre du Prix de la communication en Afrique, du point de vue de son directeur général, est «la plus petite entreprise parmi les 30 compagnies mondiales de télécommunications». Il affirme qu'elle est «la seule qui a grandi en relevant des défis depuis le plus bas niveau pour atteindre en peu de temps le niveau le plus élevé dans un marché féroce et concurrentiel». Depuis 2011, l'opérateur figure parmi les 15 opérateurs les plus importants du monde.