Angola: Ouverture du 4ème conseil consultatif des télécommunications

Actualités Télécom

Le ministre des Télécommunications et Technologies de l'Information, José Carvalho da Rocha, a déclaré à Uige qu'avec l'approbation du budget général de l'État et le statut organique du ministère, les conditions de travail étaient réunies pour atteindre les objectifs du secteur figurant dans le programme de l'Exécutif.

S'exprimant à l'ouverture du Conseil consultatif élargi du ministère des Télécommunications et Technologies de l'information, le ministre a relevé la nécessité d'un travail d'équipe, de la discipline, du professionnalisme, des efforts de mobilisation, afin que les résultats apparaissent de forme soutenue par une utilisation optimale des ressources et l'identification d'alternatives viables.

"Aujourd'hui, nous assistons à une crise économique et financière sans précédent, néanmoins, le gouvernement fait un grand effort dans la construction et la réhabilitation de l'infrastructure du secteur des technologies de l'information et de la communication. De même, nous avons aussi constaté beaucoup d'efforts de la part de nos opérateurs privés, des entreprises du secteur que nous continuerons à encourager", a-t-il reconnu.

Le ministre José da Rocha espère qu'à la fin des travaux du Conseil consultatif soient produits des documents importants pour la réorientation du programme d'action afin qu'il assure la disponibilité et la qualité ainsi que des services abordables en matière de technologie de l'information et de la communication.

"Nous nous réjouissons également de la libre concurrence entre les opérateurs et les services, du développement harmonieux des TIC et, surtout, que les droits des consommateurs soient protégés. Tout cela n'est possible si nous disposons des ressources humaines capables de suivre l'évolution technologique et d'en profiter des meilleures solutions pour la fourniture de services adaptés à notre peuple ", a-t-il demandé.

Le Conseil consultatif, qui est divisé en panels, va discuter des thèmes comme "Les mesures de politiques et stratégies des TIC", "Plan de développement de l'infrastructure des réseaux de la nouvelle génération", "Le plan directeur des technologies de l'information et son impact dans la société angolaise ", " Les défis des projets du secteur dans le nouveau contexte de la gouvernance".

D'autres questions comme "Le gouvernement électronique et le réseau privé de l'État", "Former les Angolais pour les nouveaux défis" et "Plans de développement des opérateurs de communications électroniques et leur alignement dans la stratégie du secteur dans la diversification des services" figurent également dans le programme de la rencontre qui prend fin vendredi.