Sénégal: Application web - « Ndakaaru » fait découvrir les charmes de la capitale

Actualités Internet

L'application « Ndakaaru » a été officiellement lancée avant-hier à la galerie Le manège, en présence du ministre Cheikh Bamba Dièye et d'un nombreux public.

Inspirée d'une idée originale de la directrice des éditions Vives voix, Gaël Samb Sall, cet outil, sur les traces du livre « Dakar, l'ineffable » d'Oumar Ndao, fait découvrir la capitale sénégalaise sous un nouvel éclairage, celui des mythes et légendes en donnant la parole aux descendants des premiers habitants de la presqu'île du Cap-vert : les Lébous.

Grâce aux écrits du professeur Oumar Ndao, l'application « Ndakaaru » fait voyager son utilisateur dans l'espace et dans le temps, en mêlant mythes fondateurs et faits historiques de Dakar à travers des parcours thématiques. Elle permet également de s'imprégner de tous les événements qui doivent s'y passer et de repérer des lieux bien précis de Dakar.

Au-delà de faire ressortir les charmes de la capitale sénégalaise, cette application veut mettre en avant, par le biais des Tic, la santé, l'éducation, la culture et l'histoire africaine, selon ses concepteurs. Le ministre Cheikh Bamba Dièye est tombé sous le charme. « L'application « Ndakaaru » est très intéressante.

Mais ce qu'il faut retenir, c'est que l'Economie numérique est devenue la nouvelle culture. Et en termes de rapidité, de solutions, d'applications à offrir, le Sénégal est à ses débuts et on ne peut que nous féliciter et nous réjouir que de telles initiatives soient prises par de jeunes sénégalais », a-t-il laissé entendre.

Pour le ministre, la culture numérique est devenue une réalité à laquelle il faut s'adapter, et le gouvernement du Sénégal ne perd pas de vue cette nouvelle donne.

« Les réseaux sociaux sont devenus une réalité, une donnée essentielle. L'économie numérique (les tablettes, l'Internet, le web en général) est devenue une réalité de notre vie au quotidien. De toutes les manières, ce mouvement est irréversible et rattrapera tout le monde », a indiqué Cheikh Bamba Dièye.

Il est d'autant plus intéressé, car ayant en charge cette question au sein du gouvernement. Et ajoute le ministre, « le Chef de l'Etat attache une importance capitale au développement de ce secteur, d'abord, parce qu'il intéresse la société en général et, puis encore, parce qu'il est porteur de croissance, de développement et d'emplois ».

Dès l'instant que la nouvelle génération est totalement imprégnée de culture numérique, le gouvernement, selon lui, doit organiser, se préparer, créer des plateformes « pour entraîner pas mal de situations qui doivent générer autant d'enthousiasmes que de flux dans notre économie car le Sénégal a besoin de reposer sur l'économie numérique pour avancer».

En plus des écrits du livre d'Oumar Ndao, l'application « Ndakaaru » a été enrichie des productions de 40 blogueurs de Mondoblog qui ont travaillé sur le thème de la ville de Dakar en dévoilant son visage festif, atypique et contemporain.Cette cérémonie s'est déroulée dans une ambiance fiévreuse avec d'un côté, l'enregistrement en direct de l'émission « Afrique enchantée » de France inter (Radio France), entrecoupé par les belles mélodies distillées en live par la fratrie Takeifa et de l'autre, les tags en live de Docta.

L'application « Ndakaaru » est accessible gratuitement sur le site internet www.ndakaaru.agendakar.com et sur un mobile Android.