Sénégal: Enseignement supérieur - 37.000 bacheliers sur les 40.000 inscrits sur la plate-forme Campusen

Actualités Internet

Avec la forte demande d'accès dans les établissements supérieurs publics, la gestion de l'admission et des inscriptions des nouveaux bacheliers est devenue une priorité. Pour permettre aux bacheliers de cette année de faire leur demande d'orientation sans se déplacer, une plate-forme (Campusen) a été mise en place. Au finish, 37.000 bacheliers sur 40.000 se sont inscrits.

Chaque année, la direction générale de l'enseignement supérieur (Dges) et l'ensemble des universités sénégalaises ont des difficultés pour traiter le nombre important de dossiers d'admission, le système utilisé étant manuel, dans la plupart des cas, a expliqué le Pr Babacar Guèye, directeur des affaires académiques et juridiques au ministère de l'enseignement supérieur.

Dès lors, les lenteurs dans le traitement des dossiers, la non maîtrise des effectifs en première année et l'augmentation du nombre de bacheliers non orientés, compliquent les orientations dans les facultés.

Aussi, la rencontre de Saly a-t-elle pour objectif de poursuivre la procédure d'inscription en ligne des nouveaux bacheliers. La plate-forme Campusen qui a été mise en place a permis, a informé le Pr Guèye, de juillet à nos jours, l'inscription de 37.000 des 40.000 nouveaux bacheliers qui ont ainsi choisi les filières. « Ce qui constitue un gain formidable de temps », a-t-il noté.

A Saly, les acteurs ont cherché à s'accorder sur la procédure et à mettre à nue tous les points de blocage dans la transmission des informations. Ils vont également, permettre aux universités de valider, avec leurs propres données de test, l'algorithme qui facilite l'orientation automatique des bacheliers.

Il est à retenir que chaque bachelier ne peut être orienté que dans une seule formation, en prenant en compte l'ordre de ses choix. Chaque bachelier pourra démarrer son inscription dans l'université concernée en payant les frais d'inscription via le transfert d'argent ou le paiement mobile.