Ile Maurice: Collèges - Pas de tablettes avant la rentrée 2014 ?

Actualités informatiques

Il est fort probable que la distribution de tablettes tactiles aux élèves de «Form IV» ne se fasse pas avant la rentrée de l'année prochaine.

Cela suite à l'appel d'offres qui a été étendu jusqu'au 19 septembre alors qu'il devait prendre fin le 5 septembre. Toutefois, le ministère des TIC et celui de l'Education tentent de rassurer en évoquant un retard d'une quinzaine de jours seulement.

Les collégiens de la Form IV devront s'armer de patience. Car ils n'auront peut-être pas leurs tablettes tactiles avant la rentrée de l'année prochaine. C'est du moins ce qui est évoqué dans les milieux proches du dossier. Pour cause, l'appel d'offres pour la distribution de ces outils technologiques a été étendu jusqu'au 19 septembre à 13h30, alors qu'il devait initialement prendre fin le 5 septembre.

Du côté du ministère des Technologies de l'information et de la communication (TIC) et de celui de l'Éducation, on se veut rassurant en parlant d'une quinzaine de jours de retard uniquement. Si aucune date n'a été fixée pour la distribution des tablettes, une source proche du dossier soutient qu'il faut que le contrat soit alloué d'ici à fin octobre.

Pour ce qui est des informations relatives à cet exercice, un Pre-bid meeting entre le Central Procurement Board (CPB) et les soumissionnaires a eu lieu le 15 août. Parmi les questions posées, celle sur le délai qui serait accordé pour la livraison des tablettes.

Le CPB a indiqué que le soumissionnaire choisi disposerait d'au moins huit semaines. Pourquoi ? Afin d'avoir le temps nécessaire pour graver un logo sur les tablettes et installer les logiciels pédagogiques requis. Pour ce faire, le soumissionnaire recevra 2 gigaoctets de données qui devront être installées.

En outre, il devra fournir 26 100 tablettes tactiles à 20 700 collégiens et 5 400 enseignants. Le budget accordé ? Rs 195 millions (TVA incluse).

Parmi les responsabilités du soumissionnaire, s'assurer que les tablettes possèdent les licences pour le système d'exploitation, qu'environ 60 techniciens soient formés pour s'occuper de la maintenance, que chaque salle de classe soit dotée d'un logiciel de gestion et que les antivirus soient installés sur les tablettes.

Pour que les collégiens puissent utiliser leurs tablettes de manière optimale, des bornes WiFi seront installées dans chaque établissement. Ce projet sera chapeauté par le ministère des TIC. L'objectif: que les élèves puissent se connecter à Internet. Autre phase du projet : relier tous les collèges au réseau de fibre optique.