Burkina Faso: Zoom sur le logiciel libre

Actualités informatiques

Au titre des activités de la neuvième semaine nationale de l'Internet et des autres technologies de l'information et de la communication a été lancée le mercredi 30 octobre 2013 à Ouagadougou la journée du logiciel libre et de la sécurité informatique.

Une journée pour lever un coin de voile sur le logiciel libre. C'est ce à quoi se sont attelées des associations et entreprises œuvrant dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC), le mercredi 30 octobre 2013 à Ouagadougou.

La journée qui s'est inscrite en droite ligne des activités de la semaine consacrée à l'Internet et aux autres TIC (SNI) a permis au public de se faire une meilleure idée des principes de base et des enjeux essentiels des solutions libres. Contrairement au logiciel propriétaire, celui dit « libre » offre la possibilité en rendant disponible son code source, à l'utilisateur de le personnaliser en fonction de la spécificité de la tâche à accomplir.

La volonté de sensibiliser l'opinion à l'utilisation de ce système a été dictée selon le représentant du ministre chargé de la sécurité, parrain de l'activité, François Ouédraogo par les nombreux avantages qu'offre cet outil. « Leur coût d'acquisition raisonnable quand il n'est pas tout simplement gratuit, la fiabilité, la sécurité et la stabilité sont autant de bonnes raisons pour les adopter », a laissé entendre le colonel Ouédraogo.

Une sécurité qui cependant n'est pas à toute épreuve d'où la nécessité de sensibiliser dans le même temps les utilisateurs sur les menaces réelles ou supposées dans l'usage quotidien de cette option. Aux dires du secrétaire permanent du forum de la SNI, Issouf Diallo, c'est parce que le logiciel libre est moins utilisé et peu connu du grand public que l'on a tendance à minimiser les risques liés à son utilisation.

« Les menaces existent mais aussi des solutions pour y faire face », a précisé celui-ci. Ce sont donc autant d'opportunités et de solutions qui ont été partagées avec les participants à travers trois communications dont les thèmes sont : "Navigation sur le Web et vie privée", "démonstration de test de pénétration (PENTEST)" et "centre de cyber sécurité".