L’OMS milite pour l’adoption de la cyber-santé en Afrique

Actualités informatiques

Le séminaire régional sur les « stratégies nationales de cyber santé en vue de l'amélioration de l'état de santé des femmes et des enfants » s’est ouvert en début de semaine à Dakar au Sénégal.

Au cours de cette rencontre qui prend fin le 31 octobre 2013, Alimata Jeanne Diarra Nama, la représentante de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a exhorté les pays africains à accélérer l'adoption des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans leurs systèmes de santé. Le but étant de relever les défis de ce secteur.

La cyber-santé a émergé sur le continent grâce à l'augmentation rapide de l'utilisation du téléphone mobile. Pour Alimata Jeanne Diarra Nama, avec les TIC, l'amélioration de la santé des populations peut connaitre une avancée très importante. Mais l’absence de stratégie nationale pour guider la mise en œuvre des nombreux programmes de cyber-santé existants dans les pays africains demeure un obstacle à leur efficacité.

« Le bon développement de ces services nécessite la création d'un environnement propice, notamment un engagement politique, une bonne gouvernance, une disponibilité de ressources humaines et des normes relatives à l'information en matière de santé », propose la représentante de l’OMS.