Gabon: Lancement de l'infrastructure nationale de gestion à clés publiques

Actualités informatiques

L'Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF), a procédé ce mardi à travers son Directeur Général, Alex Bongo Ondimba, au lancement de l'infrastructure nationale de gestion à clés publiques.

Une infrastructure à clés publiques (ICP) ou infrastructure de gestion de clés (IGC) ou encore Public Key Infrastructure (PKI), est un ensemble de composants physiques (des ordinateurs, des équipements cryptographiques logiciels ou matériel type HSM ou encore des cartes à puces), de procédures humaines (vérifications, validation) et de logiciels (système et application) en vue de gérer le cycle de vie des certificats numériques ou certificats électroniques ayant pour but de sécuriser l'accès au réseau, aux données et aux applications à partir d'un système d'habilitation.

« L'ANINF s'attèlera à gérer cette infrastructure technologique de manière rigoureuse conformément aux standards mondiaux des infrastructures PKI », s'est engagé Alex Bongo Ondimba.

Une infrastructure à clés publiques délivre un ensemble de services pour le compte de ses utilisateurs. La PKI est considérée comme un instrument indispensable pour la sécurité des systèmes d'informations permettant de garantir la sécurité des données d'activation.

Ainsi, l'infrastructure nationale accès publique est opérationnelle à compter de ce mardi. L'autorité de la régulation nationale (ARCEP), peut désormais délivrer et signer des certificats électroniques pour le compte de toutes les entités utilisatrices.

Les certificats électroniques permettent aux applications d'intégrer des services de sécurité tels que l'authentification des utilisateurs, la non répudiation des transactions ou la confidentialité des échanges de données.