Congo-Kinshasa: Téléphonie mobile - Yozma Timeturns a payé 5.062.500 USD à la DGRAD

Actualités Télécom

La société de téléphonie mobile Yozma Timeturns a payé la première tranche de 5.062.500 dollars américains jeudi 20 mars 2014 à la Direction générale des recettes administratives et domaniales (DGRAD) de la RD Congo conformément au calendrier convenu dans l'Acte d'engagement signé en janvier dernier à Kinshasa par les deux parties sur « les modalités de paiement des frais des licences ».

Une source crédible a indiqué que cette société avait « obtenu sa licence en 2009, la plus coûteuse en République démocratique du Congo, soit 65 millions de dollars américains ; mais les fréquences, qui lui avaient été attribuées, avaient connu beaucoup de problèmes d'ordre judiciaire et technique ».

Cependant, déterminés à s'installer en RDC et à soutenir les Cinq Chantiers du chef de l'Etat Joseph Kabila Kabange dans le secteur économique et celui de la création des emplois, les investisseurs de Yozma Timeturns n'ont « p as baissé les bras ». Ainsi se justifie le paiement, jeudi 20 mars 2014, de la première tranche des frais dus à l'Etat congolais.

La société Yozma Timeturns, qui vient de recevoir les moyens financiers pour payer le solde de ses licences, « va commencer les premiers essais de son réseau au deuxième trimestre de l'année en cours avec les souhaits de plein succès » et de « bonne chance à ses dirigeants », selon la source.

Le Groupe Timeturns, auquel appartient Yozma Timeturns, est expérimenté dans la téléphonie mobile. Il est installé en Afrique, en Amérique, en Asie et en Europe.