En Bref – Actualités Internet

Actualités Internet

- Dans un communiqué Hamadoun I. Touré, le secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT), a exprimé sa satisfaction quant à la décision prise par les Etats-Unis d’instaurer une gouvernance mondiale de la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (Icann). En effet, le 14 mars 2014, les Etats-Unis, via le département du Commerce, dont dépend l’Icann, a décidé de lancer un processus de transition qui aboutira à l’intégration des gouvernements, du secteur privé, de la société civile et des organismes impliqués dans Internet à travers le monde, dans la gestion de cet outil mondial.

- Le groupe Orange a prévu de lancer un projet pilote de Wi-Fi cette année en Afrique du Sud. À travers ce projet, la société française voudrait se positionner comme un opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO) capable de rivaliser avec les grosses entreprises que sont Vodacom et MTN. La société qui cherche à se faire une place dans le marché télécom sud-africain envisage de tirer parti de l'appétit des Sud-Africains pour la connectivité sans fil.

- L'organisation de défense et de promotion de la liberté de la presse, Freedom for journalist (FFJ), a appelé le législateur congolais à revisiter la loi du 22 juin 1996 fixant les modalités de l'exercice de la liberté de la presse en vigueur en RD Congo en vue d'y insérer des dispositions qui consacrent une reconnaissance légale des médias en ligne. L’information a été donnée à l'occasion de la journée contre la censure sur internet célébrée le 12 mars de chaque année. «Cette journée doit interpeller les autorités sur l'urgence qu'il y a de reconnaître les médias en ligne qui sont aussi puissants que tout autre média classique.

- La plateforme web www.egalite.ma, lancée à Rabat, par l'ambassade du Royaume des Pays-Bas au Maroc et l'ONU-Femme, vise notamment à renforcer et valoriser les luttes et les acquis de l'action féminine afin de promouvoir l'égalité hommes-femmes. Ce nouveau dispositif, se veut, selon ses initiateurs, un portail national de référence dans le domaine de l'égalité de genre et un outil important de plaidoyer en faveur de la redevabilité des pouvoirs publics en matière de protection et de promotion des droits humains des femmes, tel qu'en dispose la nouvelle Constitution du Maroc.