Sénégal: Diego Camberos, directeur général - « Tigo continuera à investir au Sénégal pour soutenir la croissance »

Actualités Télécom

Selon son directeur général, Diego Camberos, l'entreprise va continuer à investir « pour soutenir la croissance. Il dresse, dans cet entretien, les défis et perspectives de son entreprise.

Tigo est présente au Sénégal depuis 1999 dans le secteur des télécommunications, quels ont été les grands moments et les périodes sombres de cette présence ? Où en est Tigo avec le dossier contentieux avec l'Etat du Sénégal ?

Nous sommes Tigo et nous opérons dans le marché depuis 15 ans. Notre histoire est faite de grands moments, d'abord avec le changement de notre marque de « Hello » à la marque « Tigo », qui inaugure une ère d'innovation pour le marché avec l'avènement de services comme la facturation à la seconde, la démocratisation de l'usage du cellulaire au Sénégal et la mise à disposition des Sénégalais d'une large gamme de produits et services adaptés à leurs besoins qui ne cessent d'évoluer de manière très dynamique.

Comme vous l'avez mentionné, Ces trois dernières années, Tigo a eu à faire face à un problème de licence. Cependant, il est entièrement résolu aujourd'hui et nous sommes très heureux de l'avoir résolu. Ce qu'il faut retenir présentement, c'est que nous avons, à présent, une licence globale comprenant le mobile, le fixe et l'Internet.

Vous constatez donc aujourd'hui une nouvelle dynamique de Tigo avec une présence commerciale accrue et une modernisation complète de notre réseau, apportant la dernière technologie à nos abonnés avec notre réseau 3G+ qui s'étend à travers le pays grâce à un investissement de plus de 2 millions de dollars par semaine au profit de nos abonnés.

Notre objectif est de mettre à la disposition de nos abonnés le « digital lifestyle » qui est le mode de vie numérique ; et cela, vous commencez déjà à le percevoir dans le marché.

Après les tumultes liés aux conditions d'obtention de sa licence de téléphonie, comment se porte aujourd'hui l'opérateur Tigo sur le marché des télécommunications ?

Tigo se porte très bien. Et si vous consultez les derniers chiffres de l'Artp (Autorité de régulation des télécommunications et des postes), nous avons une croissance évolutive tous les mois et sommes en train de retrouver notre place dans le marché.

Ce sont de grands moments pleins d'enthousiasme pour Tigo. Nous sommes en train de changer complètement notre réseau avec la dernière technologie, d'étendre notre couverture réseau 3G. Et nous nous apprêtons à déployer plus de technologies pour répondre aux besoins croissants d'un grand marché comme celui du Sénégal.

En phase avec l'ambitieux plan d'un Sénégal émergent lancé par le président sénégalais, son Excellence M. Macky Sall, nous sommes optimistes quant aux perspectives économiques du Sénégal ; et nous continuerons à investir dans ce pays pour soutenir la croissance et l'ambition de l'économie numérique prônée par les autorités.

Au fil des ans, Tigo a semblé stagner dans ses performances au moment où ses concurrents se livraient à d'importants investissements et diversifiaient leurs offres. Qu'est-ce qui explique cette timidité ?

Comme vous le savez, il est très difficile de s'engager à investir dans un secteur si votre licence d'exploitation n'est pas totalement sécurisée.

Comme je l'ai dit avant, le problème de la licence est entièrement résolu et nous sommes maintenant de retour pour le plein investissement. Le marché sénégalais voit, depuis quelques mois, un tout nouveau Tigo.

Nous avons un personnel dynamique et professionnel qui montrera bientôt les différentes offres que nous avons planifiées pour le marché. Nous avons confiance en la compétence de nos équipes, et nous continuerons à apporter aux Sénégalais le mode de vie numérique qui leur sied le mieux.

Sur le marché de la téléphonie mobile, Tigo a repris la deuxième place que lui avait prise Expresso au troisième trimestre de 2013. Qu'est-ce qui explique ce recul vite suivi de retour en force ?

A cette époque, nous étions à mi-chemin de la modernisation de notre réseau et toute l'attention était portée à cela. Aujourd'hui que nous avons augmenté notre réseau à plus de 50 %, nous continuons à travailler davantage à cette modernisation et la croissance est au rendez vous. Nous sommes très heureux de la réaction positive de nos clients.

La solide performance que nous commençons à percevoir dans le marché est le reflet clair d'un réseau nouveau, le travail d'une équipe de professionnels hautement motivés et compétents, avec le désir d'apporter le mode de vie numérique au Sénégal. C'est notre objectif et nous nous attellerons à l'atteindre rapidement.

C'est le début d'une vision et d'une stratégie claires dans la conduite de notre croissance mais plus important encore, tout ce que nous mettrons en œuvre aura pour but de rendre nos clients plus heureux avec de nouvelles innovations révolutionnaires qui leur rendront la vie plus facile.

Aujourd'hui, vous diversifiez vos offres introduisant notamment l'internet mobile. Comment a réagi le marché par rapport à ces offres ?

De la même manière que nous avons réussi, il y a quelques années, à démocratiser l'usage des téléphones cellulaires au Sénégal, nous avons l'ambition de démocratiser l'usage de l'Internet.

Nous avons mis dans le marché une offre très attractive qui est alignée avec le lancement de notre tout nouveau réseau 3G ; cettre offre a reçu un écho très favorable auprès des clients.

Nous avons besoin de travailler ensemble pour augmenter la pénétration de l'Internet au Sénégal et, nous Tigo, prenons la responsabilité de faciliter cela.