La dernière mise à niveau du câble sous-marin EASSy par Telkom, va tripler les capacités de 9 pays africains

Actualités Internet

Le groupe sud-africain des télécommunications Telkom a annoncé qu’il se chargera de la dernière mise à niveau du système de câble sous-marin d’Afrique de l’Est (EASSy). L’infrastructure de fibre optique relie l’Afrique du Sud au Soudan, et comporte des points d’atterrissement au Mozambique, à Madagascar, aux Comores, en Tanzanie, au Kenya, en Somalie et à Djibouti.

Casper Chihaka, le directeur général de Telkom vente en gros, explique que « Telkom embrasse cette innovation et le progrès en soutenant cette mise à jour de EASSy pour une capacité de 400 giga-octets supplémentaires par seconde. Cela assurera un enrichissement de la connectivité à haute vitesse et une donnera une expérience sans pareil à nos clients (…) Grâce à cette dernière mise à jour de EASSy, par Telkom, la capacité sera triplée ». La mise à niveau du EASSy a démarré en 2010, juste après sa mise en service, suite à l’augmentation de la demande mondiale pour l’accès et l’utilisation des capacités du système.

Actuellement, Telkom est en partie propriétaire d'un certain nombre de systèmes de câbles sous-marin de fibre optique. Parmi ceux-ci ont peut citer le West African Cable System (WACS), le European India Gateway (EIG) et le South Atlantic 3/West Africa Submarine Cable (S3WS).