Sénégal: Les voleurs et le receleur des câbles de la Sonatel arrêté par les gendarmes

Actualités Télécom

Les câbles de la Senelec et de la Sonatel constituent des cibles privilégiées pour les malfaiteurs qui y voient un bon filon pour se remplir les poches. Cependant, ils ont du fil à retordre compte tenue de la détermination de la gendarmerie de Keur Massar qui, en permanence, veille sur les biens publics sur ce périmètre. D'ailleurs, c'est dans ce cadre que les pandores ont mis en fourrière une charrette chargée de 250 kg de câble de basse tension faisant partie des installations de la Sonatel.

De nombreux malfaiteurs jettent de plus en plus leur dévolu sur les câbles de la Senelec et de la Sonatel. Avant-hier, vers 5 heures, deux individus ont fait main basse sur 250 kg de câble de basse tension appartenant à la Sonatel qu'ils ont transportés dans une charrette. Malheureusement, ils sont tombés sur une patrouille de la gendarmerie de Keur Massar qui les a sommés de s'arrêter pour un contrôle.

Le conducteur de la charrette s'arrête net et, sans attendre que les gendarmes lui posent des questions, il saute de l'attelage et prend la fuite, laissant sur place le propriétaire et les câbles qu'il venait de voler. Ce dernier est ainsi conduit à la brigade avec la cargaison. Sommé de s'expliquer sur la provenance des câbles en question, l'homme passe aux aveux. Il reconnaît que les câbles proviennent d'un vol qu'il venait de commettre. Il ajoute qu'il n'en est pas à son premier coup.

Récemment, il avait commis un vol portant sur une quantité de 250 kg de câble de basse tension. Une quantité qui lui avait rapporté 290.000 FCfa. Les 30.000 FCfa ont été remis au chauffeur qui était chargé de transporter le butin. Lui et le co-auteur dudit vol se sont retrouvés avec 130.000 FCfa chacun. Le bonhomme est conduit sous bonne escorte au village de Keur Ndiaye Lô, dans la communauté rurale de Bambilor où il a identifié le co-auteur du vol des 250 kg de cuivre. Après quoi, ils sont tous les deux conduits à la rue Fleuris, sise au centre ville où le receveur présumé a été localisé. Ce dernier a fait preuve de bonne foi en reconnaissant avoir acheté le cuivre tout en précisant qu'il ignorait royalement que la marchandise était d'une provenance douteuse. Finalement tout ce beau monde a été déféré au parquet pour vol commis avec usage de moyen de locomotion et recel de câbles.