Ile Maurice: Tablettes tactiles - Les assureurs font l'autruche, le ministère prend les devants

Actualités informatiques

Une solution a vite été trouvée. Alors que les compagnies d'assurances ont refusé d'assurer les tablettes tactiles destinées aux élèves de Form V, le gouvernement a décidé de s'en charger lui-même. C'est ce qu'indique une source au ministère de l'Education ce jeudi 15 mai.

Le refus des compagnies d'assurances tient aux problèmes techniques constatés sur les appareils. Ceux-là représentent un risque pour ces compagnies, surtout après l'expiration de la garantie de 24 mois qui est assurée par Mauritius Telecom et Pantel Technologies.

La distribution de tablettes tactiles pour la Form Va même été stoppée dans certains établissements. Toutefois, l'arrêt de la distribution ne concerne pas les enseignants, qui eux ne sont pas propriétaires de la tablette. S'ils sont transférés ou enseignent en Form VI, la tablette reste dans la classe.

L'autre raison pour laquelle la distribution des tablettes a été stoppée serait le faible taux de contenus adéquats pour la Form V. En effet, plusieurs enseignants déplorent le niveau des notes, des exercices et des fichiers multimédias qui ne correspondent pas à la classe. Selon Yahya Paraouty, dirigeant du syndicat des employés des établissements secondaires privés (UPSEE), une circulaire fait état d'une révision des contenus pédagogiques.