4 millions de nouveaux abonnés pour le Groupe SONATEL en 2013

Actualités Télécom

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) a engrangé 4 millions de nouveaux abonnés en 2013 dans les quatre pays de la sous-région où elle opère, ce qui lui confère un total de plus de 22 millions de clients à la fin de l'exercice passé.

"La croissance du parc est maintenue à un niveau important, en particulier sur le mobile. Ce qui permet au groupe de terminer l'année avec un parc global dépassant les 22 millions de clients en cumul sur les quatre pays : le Sénégal, le Mali, la République de Guinée et la Guinée-Bissau.

Plus de 4 millions de nouveaux clients ont été recrutés en 2013", écrit son directeur général Alioune Ndiaye, dans un message contenu dans le rapport annuel 2013 de la société sénégalaise, filiale du groupe français Orange.

"Le niveau de rentabilité du groupe est demeuré relativement stable (51% de marge d'Ebitda), malgré les impacts défavorables des nouvelles mesures introduites en 2013.

Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 11,3% par rapport à l'année précédente pour atteindre 738 milliards de francs CFA et le résultat net consolidé de 11,1% atteignant 190 milliards de francs CFA", écrit-il encore.

Le DG de la SONATEL assure par ailleurs de "la reprise" de son leadership sur la donnée mobile au Sénégal avec plu de 1,7 million d'utilisateurs en 2013.

Il affirme compter sur cette base évolution, en misant sur la mise en œuvre de son Plan d'entreprise 2016. Celui-ci consiste notamment en de projets de transformation engagés dans des domaines tels que le service client, le système d'information commercial, du réseau et des plateformes services.

Sur cette base, le titre SONATEL "a atteint une valeur record avec 2010 milliards de capitalisation boursière (+38% sur l'année 2013), ce qui en fait "le titre phare de la BRVM (Bourse régionale des valeurs mobilières), avec un poids de près de 48% dans la capitalisation boursière de la BRVM 10", signale son directeur général.

La SONATEL est cotée depuis 1998 à la BRVM de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à Abidjan, en Côte d'Ivoire.