Kenya : Safaricom a renouveler sa licence télécom pour 10 ans, au prix de 27 million $

Actualités économiques

L’opérateur de téléphonie mobile Safaricom peut de nouveau déployer en toute quiétude ses services de télécommunications au Kenya. La société vient d’obtenir un renouvellement de sa licence télécom dans le pays pour 10 ans. Montant du sésame : 2,3 milliards de shilling (27 millions de dollars). L’Autorité des communications du Kenya (CAK) n’a finalement pas mis en exécution ses menaces de ne pas accorder à l’entreprise le droit de poursuivre ses activités télécom dans le pays à cause de sa perpétuelle mauvaise qualité de service.

Cela faisait déjà plusieurs mois que la tension grandissait entre le régulateur télécom et Safaricom à ce sujet. La CAK avait même été jusqu’à conditionner le renouvellement de la licence de Safaricom, qui doit prendre fin ce 30 juin 2014, à l’amélioration de la qualité de service. Le dernier rapport sur les services de Safaricom montrait que l’entreprise n’a pas répondu aux indicateurs clés de performance qu’elle s’était engagée à respecter en signant sa première licence télécom de 15 ans en 1999.

Ce sont les chantiers de mise à niveau de son réseau, engagés l’année passée par l’opérateur télécom, qui ont finalement convaincu le régulateur de sa bonne foi à améliorer sa qualité de service dans le pays.