Angola : Portugal Telecom cherche à vendre ses parts dans Unitel

Actualités économiques

Portugal Telecom détient 18,75% des parts d'Unitel.

Le groupe Portugal Telecom a mis en vente ses actions dans Unitel, le leader de la téléphonie mobile en Angola avec 60 % de part de marché. Leur prix de cession pourrait atteindre 1,3 milliard de dollars.

Mis à jour le 25/08/2014, 11h38 CET : Africatel est détenu à 75 % par Portugal Telecom et à 25 % par le gestionnaire de fonds Helios Investment Partners, et non par le gestionnaire de tours télécoms IHS, comme indiqué dans une précédente version de cet article.

Un temps remise en cause par l'exposition inattendue de Portugal Telecom aux déboires de Espirito Santo - une filiale de l'empire financier portugais a fait défaut sur un emprunt auquel le groupe télécoms a souscrit à hauteur de 900 millions d'euros - la fusion entre l'opérateur portugais et son homologue brésilien OI va bien avoir lieu. C'est d'ailleurs dans le cadre de cette opération, que Oi a fourni à la Commission des valeurs mobilières brésilienne des documents indiquant les actifs du groupe portugais "disponibles à la vente", parmi ceux-ci figurent ses parts dans l'opérateur télécoms angolais Unitel selon le Jornal de Negocios.

Les actifs en question sont les 25 % détenus dans le n°1 de la téléphonie mobile en Angola (60 % de parts de marché, 9 millions d'abonnés) par Africatel. Ce holding, détenu à 75 % par PT et à 25 % par Helios Investment Partners, regroupe les activités de l'opérateur portugais en Afrique subsaharienne, en Angola donc mais aussi en Namibie, au Cap-Vert et au Mozambique.

Lire la suite

Source : 12 août 2014, jeuneafrique, FRANÇOIS CHIMITS