Congo-Brazzaville : NTIC - La RDC bien classée pour tirer la croissance

Actualités économiques

Les marchés Télécom du pays, du Cameroun, du Burkina Faso, du Mali, du Sénégal et de la Côte d'Ivoire connaitront les plus fortes croissances de l'espace francophone, selon une étude internationale sur les grandes tendances dans ces secteurs dévoilée par Deloitte.

La région a connu déjà la plus rapide croissance du monde dans les télécoms, avec des investissements de plus de 50% l'année écoulée. Au-delà, cette étude a établi les enjeux pour 2014. L'on y découvre notamment les marchés des équipements électroniques, la messagerie instantanée sur mobile (MIM), la mobilité tout terrain ainsi que l'audimat et VOD. Ainsi les secteurs des télécommunications, des médias et technologies seront, à ne point douter, le catalyseur, du moins l'un des catalyseurs de la croissance dans la région. Entre-temps, l'Afrique qui a enregistré la deuxième plus importante croissance du monde, après l'Asie, connaîtra une profonde de mutation réglementaire et technologique en réponse aux évolutions des usages et des services.

Par ailleurs, la classe moyenne va représenter d'ici à 2020 plus de 100 millions de personnes. Il se dégage ainsi un intérêt stratégique de prendre en compte sérieusement ces différents paramètres pour les prochaines années. À en croire Deloitte, l'Afrique subsaharienne enregistrera une croissance de plus de 25% de son marché du haut débit mobile et fixe en 2014. Cela aura pour effet d'accélérer la mutation des usages des services « Voix » vers les services « Données ». Quant au secteur spécifique des télécoms, Deloitte a fait une autre révélation : "Le marché des solutions Télécoms pour les entreprises en Afrique francophone sera, en 2014, la cible de la majorité des opérateurs et intégrateurs Télécom de la région, notamment dans les marchés atteignant des niveaux de pénétration Télécom élevés tel qu'en Afrique du Nord".

Source : Par Laurent Essolomwa – © 2014 Les Dépêches de Brazzaville.  Lire+