Afrique : Pas d’extension pour la TNT, le 17 juin 2015 est la date limite selon l’UIT

L'éditorial du mois

Afrique : le passage de l'analogique à la radiodiffusion numérique dans la bande UHF reste fixée au 17 Juin 2015.

Depuis 2 mois, nous lisons sur quelques sites web des rumeurs selon lesquelles 30 pays d'Afrique auraient obtenu une extension pour arrêter le signal analogique et passer au tout numérique (ASO – Analogue Switch Off en anglais), ce qui inclut la TNT.


Comme il arrive souvent, certains de nos lecteurs et clients nous ont posé la question pour savoir si cette information s’avérait être exacte. Nous nous sommes tournés vers l’UIT pour obtenir une confirmation. L'UIT (Union internationale des télécommunications) est l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC).

Le jour même, le 10 mars 2015, Sanjay Acharya, en charge des relations avec les médias et de l'information du public à l’Union Internationale des Télécommunications nous a répondu :

« La date limite pour le passage de l'analogique à la radiodiffusion numérique dans la bande UHF reste fixée au 17 Juin 2015, et cela est applicable à 30 pays africains. Je peux confirmer qu'aucune extension pour ce délai n’a été accordée à aucun de ces pays.

Il existe un délai distinct pour 33 pays d'Afrique pour la transition dans les bandes VHF fixé pour le 17 Juin 2020, mais cela ne doit pas être confondu avec le passage de l'analogique à la radiodiffusion numérique.
 
La décision sur la date butoir de 2015 a été prise le 16 Juin 2006, à l'issue de la Conférence régionale des radiocommunications (CRR-06) à Genève. Un accord régional a été signé par les États Membres de l'UIT de la Région 1 et la République islamique d'Iran pour la planification du service de radiodiffusion numérique terrestre dans les bandes de fréquences 174-230 MHz et 470-862 MHz, annonçant le développement des services du 'tout numérique' de diffusion terrestres pour le son et la télévision.


 
Voici notre dernier communiqué de presse:
 
Extrait :
En vertu des décisions prises par la Conférence mondiale des radiocommunications de l'UIT en 2007 et 2012, les parties supérieures de la bande d'ondes décimétriques (800 MHz et 700 MHz) ont été attribuées au service mobile et identifiées pour les télécommunications mobiles internationales (IMT). Ces décisions ont donné lieu à des efforts coordonnés en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, afin d'harmoniser l'utilisation de la bande des 800 MHz et/ou de la bande des 700 MHz pour les IMT dans ces régions, tout en consolidant l'utilisation de la partie inférieure de la bande d'ondes décimétriques pour la radiodiffusion numérique télévisuelle. Ces efforts ont entraîné des modifications du Plan GE06, qui ont été approuvées par les pays concernés en Europe et en Afrique, et font toujours l'objet de discussions entre les pays concernés au Moyen-Orient.
Une fois accompli le passage à la radiodiffusion numérique, ces pays seront en mesure d'attribuer la bande des 700 MHz et/ou la bande des 800 MHz au service mobile, au titre de ce que l'on nomme le "dividende numérique", en vue du déploiement du large bande mobile.
"Le passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique se traduira par la création de nouveaux réseaux de distribution et augmentera les possibilités d'innovations et de services dans le domaine des communications hertziennes", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao. "De nouveaux gains d'efficacité dans l'utilisation du spectre permettront d'augmenter le nombre de chaînes de télévision


N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples précisions.
 
Cordialement,
Sanjay. UIT. » 



Lire la suite dans la section « opportunités » de cette newsletter.



______________________________________________

Appel à annonceurs et sponsors :

Cette édition de « Dernières Nouvelles des TIC en Afrique » risque d’être l’une des dernières si nous ne trouvons pas d’annonceurs d’ici les 2 prochains mois afin de la financer.


Si vous travaillez dans une entreprise de télécoms ou informatique en Afrique et désirez profiter de notre visibilité, contactez-nous au plus vite pour sponsoriser la newsletter. A travers cette dernière, nous pouvons vous fournir une veille pour tenir vos équipes informées des derniers développements des NTIC en Afrique selon vos critères et préférences (pays ciblés, activités, innovations, segments, mots clefs, etc.)

___________________________________________