Accès lance le premier réseau 4G-LTE au Malawi

L'éditorial du mois

Accès lance le premier réseau de données/voix 4G-LTE au Malawi à destination des clients de niche haut de gamme, laissant le CDMA pour les autres clients

Access Communications va utiliser son précieux spectre de 800 MHz. Il veut développer un produit haut de gamme pour ses riches clients existants. Russell Southwood a parlé à Faizal Okhai, Directeur Général d'Access sur ce qu'il a prévu.

Accès a lancé son réseau EVDO Rev A CDMA en Décembre 2009 et a couvert 4 villes du Malawi. La licence a été allouée pour la voix fixe et données, mais les combinés mobiles ont permis une zone de couverture importante à partir des émetteurs. Depuis son lancement, il a recueilli 48 000 abonnés, ce qui le rend beaucoup plus grand que le FAI indépendant moyen, mais un acteur de niche à côtés des opérateurs mobiles du pays.

Alors, pourquoi a-t-il décidé de se lancer dans le LTE: «Ça devient difficile d'obtenir les combinés mobiles CDMA, et la norme GSM a fait un bond en avant. Nous obtenons seulement 3 mbps, et les clients sont beaucoup plus exigeants. Tout va être centré vers le transfère de données - iPad, iPhone et ainsi de suite - c'est le seul chemin à suivre, et c'est un bon moyen d'utiliser les fréquences CDMA".

Concernant les fréquence, l'opérateur a encore besoin de l'approbation réglementaire: «Nous avons une réunion avec le régulateur, et nous ne sommes pas sûr de ce que représenteront les frais pour la fréquence concernant ce projet de services."

Le déploiement initial est relativement faible et l'opérateur décidera plus tard l'échelle à mettre en place. Avec sa une station de base Nokia, la couverture s'étend à environ 80 km mais elle est inégale, tant à l'intérieur des bâtiments que géographiquement. Si tout fonctionne, il prévoit 6 stations de base à Blantyre et 4 sur Lilongwe.

Le service 4G-LTE sera comme le service CDMA existant, le client sera facturé un certain montant par mois pour la voix et un service de données, avec les deux forfaits voix et données illimités spécifiques".

Le niveau de prix moyen sera d'environ 50 $ US par mois avec 10 plans de tarifs disponibles (allant de 10 $ US à 200 $ US par mois), dont 4 visent les entreprises, et le reste aux utilisateurs haut de gamme. Ceux-ci seront principalement pré-payés à l'avance, mais il y aura aussi un paquet de cartes à gratter valable pendant 30 jours avec la voix illimitée et 10 Go de données.

Comme ailleurs, en tant qu'indépendant, il existe encore une petite fenêtre d'opportunité avant que les principaux opérateurs de téléphonie mobile entrent dans l'arène.
Actuellement, un modem CDMA démarre à 15-20 $ US, et il prévoit de les vendre sans faire une marge. Il dit qu'il va se concentrer sur le service de données.

Lire l'intégralité de l'article en anglais ici.

Suivi du marché 4G-LTE en Afrique :

Balancing Act a enregistré plus de 100 projets de déploiement 4G-LTE en Afrique.

Tout le monde sait que les services 4G LTE ont commencé à être déployés en Afrique, mais peu de gens savent exactement quels pays et quels opérateurs se lancent ou sont sur le point de se lancer.

 

A compter du 1er Avril 2015, Balancing Act a enregistré que 99 opérateurs mobiles veulent introduire, ou ont déjà officiellement lancé des services 4G-LTE dans 35 pays africains. Le 10 Avril 2015, 3 opérateurs du Bénin ont été ajoutés à cette liste, "nous avons atteint 102 opérateurs en Afrique ayant des projets 4G-LTE !», annonce Sylvain Béletre, analyste chez Balancing Act. Mais seulement 18 opérateurs de téléphonie mobile ont commercialement lancé les services 4G / LTE à ce jour, dans 18 des 54 pays africains.

 

"Le nombre d'annonces 4G-LTE à travers l'Afrique est en augmentation mensuelle», déclare Sylvain Belêtre, ajoutant qu'au cours des cinq prochaines années, "Balancing Act prévoit q'entre 100 à 150 opérateurs en Afrique seront en mesure de lancer des services 4G-LTE, ciblant les segments B2B et les B2C, principalement dans les grandes zones urbaines ".

 

Lisez la description du rapport 4G LTE en Afrique ici.