Everjobs s’apprête à secouer le marché de l’emploi au Cameroun

Actualités économiques

Au Cameroun, où le taux de chômage des jeunes est de 55%, Everjobs veut révolutionner le marché de l'emploi.
Evoquer la question de l’emploi au Cameroun revient à se confronter à une dure réalité : un taux de chômage qui avoisine les 15 %, en constante augmentation depuis cinq ans, selon les statistiques officielles sans doute sous-évaluées. Plus alarmante encore est la situation des jeunes dans ce pays. Ils représentent plus de la moitié de la population active, mais 55 % d’entre eux sont au chômage, rappelle le Bureau international du travail (BIT).

Pourtant, l’ensemble des indicateurs macroéconomiques sont au vert. Les perspectives de croissance affichées par les autorités pour cette année 2015 sont de l’ordre de 6 %, et l’économie numérique y connaît un essor florissant avec un tissu de start-up parmi les plus développés d’Afrique centrale.

« Il existe aujourd’hui au Cameroun un excellent ratio entre l’importance de la population [22 millions d’habitants], les entreprises présentes et les offres d’emploi disponibles. Tout l’enjeu consiste à les mettre en relation », explique Didier Ndoheu. Ce jeune homme de 32 ans, ancien diplômé de l’Essec-Douala, la plus importante école de commerce camerounaise, est le codirecteur d’Everjobs Cameroun, une plate-forme de recrutement qui se lance, jeudi 23 février, dans la capitale économique camerounaise.
En savoir plus sur