Chine : Huawei, ZTE et Tecno veillent à la croissance de l'économie des télécoms en Afrique

Actualités économiques

La Chine a été le premier pays en développement à atteindre l'objectif du Millénaire pour le développement de réduction de moitié de sa population pauvre avant la fin de l'année 2015.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué les réalisations remarquables de la Chine dans l'élimination de la pauvreté dans une vidéo adressée au Forum international sur la réduction de la pauvreté et le développement qui s'est tenu à Beijing en octobre 2014.

"La Chine est un modèle pour l'agriculture dans les pays en développement. La Chine a investi dans l'agriculture afin de réduire la pauvreté et des projets agricoles ont été mis en oeuvre avec succès sur le terrain", a indiqué Peter Garry, professeur d'étude du développement à l'Université de Witwatersrand en Afrique du Sud.

Huawei Technologies, un géant des télécommunications chinois spécialisé dans les produits et solutions informatiques et technologiques, a aidé à changer la vie des Africains en introduisant un réseau 4G à haut débit au Nigeria.

La participation directe d'entreprises chinoises de téléphonie telles que Huawei, ZTE et Tecno est importante pour la croissance de l'économie des télécommunications en Afrique, a indiqué Bright Simons, un entrepreneur ghanéen du secteur technologique et chercheur honoraire d'un think tank local.

L'industrie des télécommunications est largement reconnue comme ayant contribué à accroître le produit intérieur brut et les revenus fiscaux, qui ont permis aux pays africains d'augmenter leurs dépenses en matière de santé et d'éducation, ce qui a bénéficié directement aux pauvres du continent, a-t-il indiqué.

"Certains éléments démontrent que la présence de la Chine en tant que bailleur de fonds et promoteur de projets d'infrastructures permet de réduire les prix des grands projets, des centrales d'énergie aux routes", a-t-il ajouté.

Lire+