La Banque Mondiale pas enthousiasmée par l’Internet gratuit de Facebook

Actualités informatiques

Décidément, l’initiative « Free Basics » de Facebook a du mal à trouver des supporters. Après avoir été bloquée en Egypte et en Inde, elle peut désormais ajouter la Banque Mondiale à la longue liste de ses détracteurs.

Selon la Banque Mondiale, le plan lancé par Facebook pour offrir une version allégée de son réseau social gratuitement dans les marchés émergents va déformer les marchés et favoriser certains contenus au détriment d’autres.

« La tendance récente qui consiste à développer des services dans lesquels une partie du contenu de base peut être consultée gratuitement, tandis que d’autres contenus sont soumis à des frais de données, semble être l’antithèse de la neutralité du net et cause une distorsion des marchés » a soutenu l’agence internationale dans son « Rapport mondial de développement 2016« , publié ce mercredi 13 Janvier.

Le service offre un accès gratuit à un nombre limité de services tels que les informations météo, Facebook ou Wikipedia, tandis que d’autres sont bloqués et nécessitent pour les utilisateurs d’acheter des données pour profiter de la totalité de la toile.

En Octobre, M. Zuckerberg défendait son initiative Free Basics en disant: « Vous ne pouvez pas fournir l’ensemble d’Internet gratuitement ».
Lire+