Afrique digitale : De nouvelles perspectives économiques annoncées lors des Universités d'Afrique et de la Diaspora (UAD – 3ème édition)

Actualités économiques

Telecoms FR 261 - Universités d'Afrique et de la Diaspora 2016

Vous croyez au numérique en Afrique? vous cherchez des talents d'Afrique pour porter des projets liés au digital? vous voulez en savoir plus sur les opportunités et les secteurs en croissance sur le continent? Ne cherchez plus: RV aux UAD!

Organisées par Ferdinand Nana Payong, Directeur de Régie Stars et son équipe, les Universités d'Afrique et de la Diaspora (UAD – 3ème édition) se sont tenues à l'hôtel Pullman de la Défense (France) les 24, 25, 26 février 2016.

L'équipe des UAD a accueilli une cinquantaine de participants et intervenants de divers secteurs dans la bonne humeur, le respect et l’écoute.

Le thème central concernait sur la numérisation en Afrique : ‘Le digital, un outil de développement’. Toutes les sessions furent filmées, et certains intervenants et participants furent interviewés en vidéo.

Telecoms FR 261 - Pullman hotel la defense

D’après Ferdinand Nana Payong, organisateur de l’évènement, le choix de ce thème se justifie par le constat selon lequel plus de 80% des entreprises en faillite en 2013 n’étaient pas présentes sur le web du fait notamment, du déficit des compétences numériques, d’un manque d’implication des dirigeants. A en croire Ferdinand Nana Payong, « les entreprises qui ne sont pas présentes sur Internet perdent 100% de client à l’international et une bonne partie de la clientèle locale».

Jour 1

Conf. 1 : 
La première conférence portait sur ce thème : « L’Afrique a-t-elle le capital humain pour faire de la transformation digitale une source de richesse durable pour ses populations et ses Diasporas ? » ; la réponse fut unanimement positive.

Amobé Mévégué, France 24, Ubiznews a modéré la présentation de 4 jeunes africains ; leur parcours académique et leurs initiatives dans le monde du numérique

(Monsieur Mohamed Diakité, CEO EthicPhone n'a pas pu prendre part aux échanges comme indiqué pour la première conférence).

Conf. 2 : À l’âge des nouveaux « médias diasporiques » Les télévisions africaines ont-elles réussi leur basculement vers la TNT sans douleur ? Enjeux, opportunités pour les annonceurs, téléspectateurs/auditeurs et institutions.

Présentation : Philomée Robert, France 24

Intervenants : Tidiane Dioh, Responsable des programmes médias à l’OIF

La session suivante concernait le Big data et le Cloud Computing avec pour intervenants  Daniel Hagimont, Pr à I.N. Polytechnique de Toulouse et Alain Bouzaide Tchana, Maître de Conférences.

Telecoms FR 261 - Universités d'Afrique et de la Diaspora 2016

Jour 2

3- Conf 3:  Paiement par téléphonie mobilbile (comme souligné par Loic c’est le DG de tradex s’est fait représenté par son DGA).

4 - Conf 4  Big data, cloud computing… l’Afrique a-t-elle « l’énergie  humaine  » pour produire cette énergie numérique ?

Présentation : Hortense Penda, journaliste-productrice

Intervenants : Alain Bouzaide Tchana

5- Conf 5: 

1ère partie

Qualité de la formation et compétitivité des diplômés africains dans un contexte de massification et d'accès limité aux livres académiques récents.

2ème partie

Le numérique va-t-il tuer le livre physique ou le réinventer ?

Présentation : Philomée Robert

Intervenants : Dominique Buende,

Maina Lecherbonnier, Editrice-écrivain

Thème du deuxième jour : Paiement par téléphone mobile : comment tirer avantage de l’évolution accélérée de l’usage des Smartphones et tablettes, pour améliorer les conditions de vie, développer les affaires, notamment les paiements de factures et autres transactions financières ? Les intervenants comptaient Daniel kalbassou, DG Crédit du Sahel, Babacar Ba, Directeur MPAYOK France.
M. Jean-Perrial Nyodock, absent de l’évènement, s’est fait représenté par son Directeur Général  adjoint M. Stéphane K. Soumahoro.

Des Ateliers et Formations suivirent :
Session 1 : Comment Facebook, twiter, Linkedin se sont imposés au fil des années comme un canal aussi important que le téléphone ou l’email auprès des grandes marques avec Ingrid Alice Ngounou  d’Halluin, chef de projet fonctionnel web, consultante qui est également intervenue lors de la Session 2 : Gérer l’e-réputation du boss, de la marque ou de l’institution sur le web, les réseaux sociaux ou les médias traditionnels. 

--
Une session était également consacrée à la TNT en Afrique : ‘Les télévisions africaines ont-elles réussi leur basculement vers la TNT sans douleur ? Enjeux, opportunités pour les annonceurs, téléspectateurs / auditeurs et institutions’ avec pour intervenants Tidiane Dioh, Responsable des programmes médias à l’OIF et Sylvain Béletre, Journaliste, Sénior Analyst chez Balancing Act.

Jour 3

Le 3eme jour fut dédié à la numérisation : ‘Digitaliser les institutions publiques, c’est faciliter l’accès des populations au service public et valoriser l’image institutionnelle auprès de la cible jeune.’ Puis ‘Réussir la transformation digitale de l’entreprise ou de l’institution est une question de leadership, de vision, de préparation des hommes au changement et de redistribution des cartes en interne.’, une session présentée par Hortense Penda avec Jérôme Minlend, PDG de CAC International.

Un Atelier ayant pour thème : Internationalisation des entreprises africaines par le numérique : savoir vendre à l'international et s'ouvrir vers de nouveaux marchés fut animé par Dominique Buende, CEO QuickDo.

Le dernier atelier portait sur les réseaux sociaux ; YouTube, Dailymotion ou Netflix, suggèrent de nouvelles tendances : l’immédiateté, l’accessibilité, le partage, la maîtrise du temps, la mobilité, et l’interactivité. Les médias traditionnels sont-ils en péril ?
À l’ère du numérique et du cross canal, quelles sont les nouvelles techniques pour créer la préférence auprès des auditeurs, téléspectateurs, lecteurs, et annonceurs ?

Cet atelier fut l’occasion d’une présentation de la feuille de route du déploiement de la TNT au Cameroun par le directeur technique de la CRTV, et d’échanges sur le sujet avec les délégués.

Source : Balancing Act, février 2016.
Plus d’infos ici.

Telecoms FR 261 - Universités d'Afrique et de la Diaspora 2016