Orange investit près de 1 milliard d’euros chaque année sur la zone Afrique Moyen-Orient (Bruno Mettling)

Actualités Télécom

Investissements, acquisitions, création d'un holding… C'est sur le continent que l'opérateur français enregistre sa plus forte croissance. Son nouveau patron Afrique, en poste depuis deux mois, nous a réservé sa première grande interview.

DRH d’Orange pendant six ans, Bruno Mettling a pris le 1er mars la direction des opérations du groupe français en Afrique et au Moyen-Orient. Recruté en 2010 par le PDG, Stéphane Richard,

Si sa nomination a pu surprendre, Bruno Mettling rappelle qu’il connaît déjà un peu le continent pour avoir travaillé avec la Banque mondiale aux Comores dans les années 1980, au Tchad dans les années 1990 et qu’il a, au début des années 2000, coordonné la reprise de la Bicec au Cameroun pour le compte de la Caisse d’épargne. Sans oublier la gestion RH des 21 000 salariés qu’Orange emploie en Afrique et au Moyen-Orient.

Jeune Afrique : Quelle est votre feuille de route ?

Bruno Mettling : L’Afrique et le Moyen-Orient sont les territoires qui connaissent la plus forte croissance au sein du groupe. …

Plus concrètement…

Quand on a 112 millions de clients sur le continent, quand un Africain sur dix est un client Orange, quand on investit près de 1 milliard d’euros chaque année sur la zone, on le fait avec la volonté de répondre aux attentes de nos clients – qu’il s’agisse de particuliers ou de PME -, mais aussi avec celle d’apporter notre savoir-faire dans le déploiement des politiques publiques en matière d’éducation, de santé ou encore d’électrification des zones rurales, qui s’appuient de plus en plus sur les outils numériques.

lire tout l’article