Télécoms : la mauvaise fibre de groupes chinois en Afrique

Actualités de la convergence

Du Mali à la RD Congo, les groupes chinois remportent la majorité des chantiers de pose de fibre optique, Huawei en tête. Hélas, les travaux ne sont pas toujours menés dans les règles de l'art…

Le long de la route nationale entre Kinshasa et la ville côtière de Muanda, en RD Congo, la fibre optique, installée sur 600 km, affleure presque par endroits, sans fourreau pour la protéger. Un régal pour les rats, qui raffolent de son odeur de chewing-gum. Sur certaines sections, l’infrastructure, réalisée en 2010 par China International Telecommunication Construction Corporation (CITCC), a déjà été coupée 50 fois, reconnaît un conseiller du gouvernement congolais.

La suite


A lire aussi :

Sommet Chine-Afrique : Xi Jinping promet 60 milliards de dollars d'aide pour le continent
Cameroun : 46 millions d'euros pour la fibre optique
Fibre optique : Inwi prépare sa riposte