"Une entreprise qui investit en Afrique ne peut pas se tromper", explique Marc Rennard d’Orange

Actualités économiques

Selon vous, la vision européenne de l’Afrique est datée. Qu’est-ce qu’un entrepreneur européen doit savoir sur les pays dans lesquels il voudrait investir ?
Pour commencer, une entreprise qui investit en Afrique ne peut pas se tromper. Bien sûr, il y a encore des différences de gouvernance, de politique, des questions de corruption… Mais avec un bon business model qui tient la route, on ne on ne peut pas se tromper. La croissance démographique du continent autorise tous les paris. Il faut des infrastructures de téléphonie mobile, des routes, de la culture. Les besoins sont immenses.
 
Mais c’est l’exécution qui demeure difficile. Il faut des partenariats locaux. Il ne faut pas faire fi du fonctionnement des villages, des règles administratives, de la culture locale… Et pour cela, il faut des managers locaux comme nous avons choisi de le faire.
 
Les risques sont extrêmement faibles. On peut se tromper sur l’évaluation du taux de de croissance que l’on aura, mais pas sur le fait qu’on aura de la croissance. Chaque jour, il y aura toujours un peu plus de téléphone, de MMS, de mails, de photos envoyées que la veille.

Lire+