Un Africain sur cinq a accès à internet

Actualités Télécom

A peine un Africain sur cinq, moins de 21 pour cent en fait, a accès à internet. Seuls 10 pour cent des familles peuvent naviguer en ligne. Aucune région au monde ne fait pire.

Au niveau mondial, quatre personnes sur dix ont accès à internet. En Europe, la proportion atteint quasiment 80 pour cent.

Sur les 25 pays caractérisés par le nombre d'internautes le plus faible au monde, ce n'est pas un hasard si 21 d'entre eux se trouvent en Afrique. L'Erythrée, le Burundi, la Somalie, la Guinée, le Tchad, le Niger et la Sierra Leone obtiennent les plus mauvais scores. Les causes sont diverses: notamment un manque d'infrastructures électrique et internet, un pouvoir d'achat insuffisant et un analphabétisme numérique.

La langue joue aussi un rôle. Quiconque parle l'anglais, a plus de chances d'accéder à internet, comme l'a démontré l'an dernier une étude réalisée par le centre de recherche américain Pew.

Téléphones mobiles

Il n'empêche que l'Afrique dispose aussi de pas mal de potentiel numérique. Le nombre de téléphones mobiles y croît de manière très rapide. En Afrique du Sud et au Nigeria, neuf habitants sur dix en disposent déjà d'un.

Les smartphones, qui donnent accès à internet, sont moins répandus, mais leur nombre progresse néanmoins aussi, surtout chez les jeunes. En Afrique du Sud, un tiers des habitants possède déjà un smartphone.


Lire+