L’Afrique, ce nouvel eldorado de la vente en ligne

Actualités économiques

Orange, le numéro un français des télécoms vient de prendre une participation de 75 millions d’euros dans le groupe d’e-commerce Africa Internet Group

… Le groupement français de plateformes d’e-commerce Africa Internet Group (AIG) vient d’atteindre le seuil de valorisation d’un milliard d’euros à l’issue de plusieurs levées de fonds. Le dernier apport en date est celui d’Orange. Le 5 avril, le numéro un français des télécoms a annoncé qu’il injectait 75 millions d’euros dans AIG. «Avec cet investissement stratégique, Orange est désormais en capacité de jouer un rôle de premier plan dans le développement exponentiel d’e-commerce en Afrique» a souligné dans un communiqué Stéphane Richard, directeur général d’Orange. Au mois de février dernier, l’assureur AXA investissait la même somme.

Créé en 2012 par les Français Sacha Poignonnec et Jeremy Hodara, African Internet Group assure aujourd’hui une présence dans 25 pays africains via son portefeuille d’une dizaine de sites en ligne comme Everjobs (emploi), Lamudi (immobilier), Zando (chaussures) ou EasyTaxi (réservation de taxi). Avant Orange et Axa, d’autres investisseurs de tous horizons ont misé plus de 200 millions d’euros dans AIG, dont le chiffre d’affaires reste confidentiel. A l’instar de la banque américaine Goldman Sachs, de l’opérateur télécom sud-africain MTN Group, mais surtout de Rocket Internet, dont Africa Internet Group n’est autre qu’une des filiales.

«Amazon africain»
Fondée en 2007 par les frères Alexander, Oliver et Marc Samwer, l’entreprise allemande Rocket Internet est un fonds d’investissement berlinois spécialisé dans le développement rapide de start-up dans le monde entier. Toutes sont façonnées sur le modèle d’affaires à succès d’entreprises existantes. Ainsi Zalando se calque sur celui de Zappos. Helpling, le service d’aide à la personne sur celui de la start-up britannique Hassle. Foodpanda, champion de la livraison de repas à domicile dans 41 pays s’est inspiré du modèle d’affaires de l’Américaine Grubhub. Avec sa filiale AIG, Rocket Internet – qui est cotée en bourse depuis 2014 – s’impose sur le continent africain.

Africa Internet Group est derrière le succès de Jumia. Surnommée «L’Amazon africain», cette plateforme est déjà leader d’e-commerce en Afrique. …
Lire+