Congo-Brazzaville: Fonction publique - La biométrie se fait attendre

Actualités informatiques

La réorganisation numérique du fichier des fonctionnaires prendra encore du temps. En attendant que le ministère de tutelle rafistole les morceaux du projet lancé en 2012 et confié à une société franco-suisse, la biométrie chez les fonctionnaires est encore une utopie.

Amorcé en 2012, le projet devrait permettre, à terme, l'organisation d'un fichier des fonctionnaires et la mise en place d'un meilleur système de gestion et de contrôle des effectifs. Ceci, à travers la diffusion d'une carte d'identification biométrique. Attendu comme maillon essentiel du projet « Fichier unique Fonction Publique - Solde - Caisses de retraite », le système de sécurisation et de gestion pourtant entamé ne fait plus d'écho.

Selon des indiscrétions captées mardi auprès des informaticiens de la Direction des systèmes d'informations (DSI) du ministère de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat, le projet n'a plus connu d'avancées significatives, le recensement des fonctionnaires n'ayant pas été bouclé. Autre raison avancée dans cette débâcle, la démotivation des techniciens engagés dans le projet au regard de l'instabilité du budget affecté. La société franco-suisse Scanwell choisie pour son exécution avait jeté l'éponge à cause des factures impayées, révèle d'ailleurs sous anonymat un agent à la DSI du ministère de la Fonction publique.

Lire+>>